La version allégée de YouTube, conçue pour les marchés émergents et les téléphones les moins performants, va fermer en août. Google pense que l’application standard est suffisante.

Saviez-vous qu’il existe une version gratuite de YouTube, avec des fonctions normalement réservées à la version payante YouTube Premium, sur les smartphones Android ? Lancée en 2016, YouTube Go était initialement réservée aux marchés émergents, comme l’Inde. Cette version plus légère de YouTube, qui occupe moins de place sur les smartphones, a pour principale particularité d’autoriser le téléchargement de vidéos YouTube localement, normalement afin de réduire les problèmes de connexion. Il est parfaitement possible de l’utiliser en Europe pour télécharger des vidéos sans payer, mais pas grand monde ne le sait.

Dans un billet de blog publié le 3 mai, Google annonce sa fermeture.

La fin de la stratégie Go ?

YouTube Go est une version très bridée de YouTube. Oubliez les commentaires, les réglages ou la possibilité de publier du contenu, l’application se contente de lire des vidéos (ou de les télécharger). Google semble s’en être lassé et demande maintenant à ses utilisateurs de basculer vers l’application complète, où ils trouveront plus de fonctionnalités. Le communiqué de Google oublie cependant de dire que, dans YouTube, télécharger des vidéos requiert un abonnement.

YouTube Go se destine aux smartphones d'entrée de gamme. // Source : Google
YouTube Go se destine aux smartphones d’entrée de gamme. // Source : Google

En août, YouTube Go arrêtera de fonctionner. Avec cet arrêt, on peut se demander ce qu’il adviendra de Google Go, Google Maps Go, Google Assistant Go ou Gmail Go, les autres versions allégées de célèbres logiciels Google. L’entreprise propose aussi Android Go, une version « lite » de son système d’exploitation pour les smartphones les moins performants.

À terme, il semble que le destin de ces applications est scellé. Les appareils montent en puissance, les réseaux sont meilleurs et les logiciels Go deviennent dispensables.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.