Découvrez nos premières impressions après une douzaine d’heures de jeu avec le Steam Deck, la future console portable de Valve.

La Nintendo Switch est la reine des consoles portables. Bien installée sur le marché, relativement accessible, avec un catalogue apprécié, elle a conquis le cœur des joueurs et des joueuses. Mais d’ici peu, le Steam Deck fera son entrée. Cette console créée par Valve (qui détient Steam) se veut être « un appareil portable tout-en-un pour vos jeux PC » combinant « puissance, confort et adaptabilité ». Bien que les précommandes soient ouvertes depuis début 2022, il faudra attendre la fin d’année pour la recevoir.

Fin mars 2022, Numerama pu l’avoir en mains pendant une semaine. Nous avons joué avec cette nouvelle console pendant une douzaine d’heures, en y faisant tourner Syberia : The World Before. Voilà ce que valait cette première expérience avec le Steam Deck.

Les trois modèles de Steam Deck

Il existe à ce jour trois modèles du Steam Deck, avec quelques variations dans les spécificités, en particulier dans le stockage :

steam_deck_trois_modeles
Les trois modèles du Steam Deck. // Source : Valve

Oui, le Steam Deck a une place sur le marché

La conclusion de notre première expérience peut répondre à la question principale : oui, le Steam Deck a sa place sur le marché. Bien que l’appareil soit un mastodonte, son poids reste modéré et la prise en main est très agréable. Avec des matériaux de bonne facture et des performances correctes pour l’ambition affichée, la console se défend bien.

Steam dECK 5
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama

De là à concurrencer la Switch ? Il est probable que le Steam Deck plaise avant tout aux joueurs et joueuses consoles (Xbox, PS) qui veulent une expérience complémentaire ; ou à celles et ceux pour qui jouer sur PC n’est pas forcément pratique. Elle convaincra aussi des joueurs et des joueuses PC qui veulent simplement emporter leurs jeux avec eux. Le Steam Deck répond donc à ses promesses.

Mais il sera difficile de concurrencer la Switch à proprement parler, notamment parce que le catalogue est un élément de choix : c’est une question de préférence et, là où Nintendo a sa propre réputation, le Steam Deck permettra de jouer à des jeux qui existent déjà sur PC et d’autres plateformes (dont parfois la Switch).

Steam Deck 4
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama

Les deux consoles portables partagent par ailleurs un défaut, à savoir une batterie faiblarde. Mais là où le Steam Deck pêche vraiment, c’est sur la ventilation agaçante. Elle se déclenche dès quelques minutes de jeu, fait un bruit d’avion et ne s’arrête tout bonnement jamais. Nous avons également relevé des chutes de framerate, mais qui n’ont pas eu d’impact trop important sur la jouabilité.

Tous les détails de ces qualités et défauts sont dans notre vidéo, à retrouver en tête de l’article.

Steam Deck 3
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama
Steam Deck 9
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama
Steam Deck 10
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama
Steam dECK 7
Steam Deck // Source : Louise Audry pour Numerama