Avec Source Mobile, Bouygues Télécom lance la première offre « écolo ». Commercialisée au tarif de 10 euros par mois, elle vous permet de récupérer des points tous les mois, à échanger contre des dons à des associations. Moins vous utilisez votre forfait, plus vous êtes récompensé.

Après les miles, voici les gouttes. En parallèle de ses offres historiques Sensation et B&You, Bouygues Télécom lance aujourd’hui Source, un nouveau forfait mobile conçu pour inciter ses utilisateurs à utiliser moins leur smartphone.

L’idée derrière Source est assez simple : on paye 10 euros par mois pour des appels et SMS illimités, ainsi que pour 10 Go d’Internet en 4G (avec la possibilité d’acheter de la data supplémentaire si nécessaire). À la fin du mois, Bouygues Télécom échange les gigas que vous n’avez pas consommés contre des « gouttes ». Ces gouttes peuvent ensuite être utilisées pour faire des dons à des associations. Oui, c’est assez complexe, mais vous avez sans doute compris l’idée.

Coup de com’ ou bonne idée ?

À cette question, la réponse est sans doute : les deux. S’il nous semble évident que Bouygues Télécom veut se donner bonne conscience en étant le premier à partir sur ce créneau, nous devons reconnaître qu’il y a quelques bonnes idées derrière Source. Par exemple, le forfait se pilote depuis une application qui vous indique l’équivalent CO2 que vous avez consommé en 4G, et en Wi-Fi. Il permet aussi de savoir à quoi tout cela correspond.

Autre idée plutôt cool, l’application Source propose un vrai tableau de bord de ses consommations. Combien de minutes a-t-on passé au téléphone ? Combien de gigas a-t-on consommé ? Même si d’autres offres le font, aucune n’affiche ces informations avec autant de sobriété. Bien sûr, il y aura évidemment des limites. Les appels WhatsApp ou FaceTime ne seront, par exemple, pas comptabilisés comme des appels. Mais le public visé par Source utilise-t-il vraiment ces applications ?

Bouygues Source
L’application Source. // Source : Bouygues Télécom

Ce qui nous rend plus sceptique avec Source est son volet associatif. Le système de Miles a fait sa preuve ailleurs mais, habituellement, permet aux consommateurs d’en faire ce qu’ils veulent. Bouygues Télécom peut-il vraiment attirer les Françaises et les Français vers son « éco-offre » si les points qu’ils cumulent sont réservés à une seule cause ? Il devrait en tout cas pouvoir compter sur les plus engagés écologiquement, qui utilisent leur smartphone par nécessité plutôt que par envie. Les autres risquent de trouver trop de limites à Source qui, financièrement, est loin d’être la plus rentable.