Amazon a renouvelé sa génération de Kindle Paperwhite en septembre 2021. En plus de la version de base, le groupe de Jeff Bezos en propose une déclinaison « Signature Edition » mieux équipée à 189 €. Offre-t-elle un bon confort de lecture ? Est-elle facile à transporter ? On a eu l’occasion de la tester pendant plusieurs jours.

Les Kindle d’Amazon se sont taillées une jolie renommée sur le marché des liseuses. Il est vrai que ce sont généralement des valeurs sûres. En septembre 2021, Amazon a dévoilé la nouvelle génération des Kindle Paperwhite, ses liseuses milieu de gamme. Le groupe de Jeff Bezos en propose deux déclinaisons en France : la Kindle Paperwhite 2021 standard à 149 € euros et une version « Signature Edition » mieux équipée à 189 €.

Cette dernière affiche une fiche technique intéressante avec un écran 300 ppp de 6,8 pouces, une autonomie de 10 semaines, une mémoire de 32 Go, une certification IPX8 et une compatibilité avec la recharge sans fil Qi. Assez pour que cette Kindle Paperwhite Signature Edition 2021 rejoigne notre guide des meilleures liseuses ? Voilà ce que nous en avons pensé.

DSC00049
Paperwhite Signature Edition. // Source : Louise Audry pour Numerama

Confort de lecture de la Paperwhite 2021

Ce qu’on attend avant tout d’une liseuse n’est pas bien compliqué : c’est qu’elle nous offre une expérience de lecture agréable. La recette du succès dépend toutefois de plusieurs facteurs, notamment le confort de prise en main et la qualité de l’écran de la liseuse. Sur ces points, tout n’est pas parfait, mais cette Kindle Paperwhite Signature Edition 2021 se défend globalement bien.

Sans surprise, cette nouvelle liseuse milieu de gamme n’est pas aussi agréable en main que l’Oasis, la liseuse la plus premium d’Amazon qui coûte 60 € de plus. La Kindle Oasis est plus fine et plus légère que cette nouvelle Paperwhite. Surtout, elle dispose d’une tranche plus épaisse que l’on peut mettre à gauche ou à droite (l’écran se tourne) et qui assure une prise en main parfaite. À l’inverse, notre Paperwhite a, elle, un design beaucoup plus classique avec un dos plat en plastique et des bords arrondis assez basiques. Elle est aussi un peu plus grande et donc un peu plus lourde que certaines de ses concurrentes avec un poids de 207g. Ce n’est cependant pas trop gênant : la liseuse reste agréable à tenir, même pendant de longues sessions de lecture.

DSC00050
Paperwhite Signature Edition. // Source : Louise Audry pour Numerama

La Kindle Paperwhite Signature Edition 201 offre par ailleurs une belle amplitude de luminosité. Amazon a augmenté le niveau maximal et il a bien fait : à l’extérieur ou dans des pièces lumineuses, le fait de pouvoir monter davantage l’éclairage assure une meilleure lisibilité. La luminosité minimale de la Paperwhite est, quant à elle, suffisamment basse pour qu’on puisse lire dans le noir sans se fatiguer les yeux.

Un accès rapide permet d’activer aisément un mode sombre (texte blanc sur fond noir) ou de modifier la température de couleur. Selon vos préférences et l’heure de la journée, vous pourrez ainsi opter pour une lumière plus bleue et froide, ou au contraire pour un éclairage plus jaune et chaud — une option qu’un nombre croissant de liseuses proposent.

DSC00052
Les paramètres rapides de la Kindle Paperwhite Signature Edition. // Source : Louise Audry pour Numerama

Avec une définition de 300 ppp, l’écran de la Paperwhite 2021 est de bonne qualité et sa taille plus grande (6,8″) permet d’afficher plus de texte à la fois. Cela évite d’avoir à changer trop fréquemment les pages. La réactivité de cette Kindle est par ailleurs excellente : lorsqu’on « tourne » les pages numériques, elles s’affichent très vite. Un point crucial, car il est très désagréable d’utiliser une liseuse lente et de voir, à chaque changement de page, un vilain brouillard de lettres persister trop longtemps.

Une liseuse Amazon facile à transporter

La Kindle Paperwhite Signature Edition 2021 est un chouia plus large et légèrement moins haute qu’un livre de poche classique, tout en étant bien plus fine. Elle se glisse donc dans un sac à dos ou un sac à main sans problème.

DSC00057
La Kindle Paperwhite Signature Edition. // Source : Louise Audry pour Numerama

Cette liseuse est certifiée IPX8, donc il n’y a pas de crainte à avoir si vous vous faites surprendre par une averse ou l’utilisez près d’une piscine. Cette liseuse peut résister à « une immersion accidentelle dans de l’eau douce jusqu’à 2 m de profondeur pendant 60 minutes et dans de l’eau de mer jusqu’à 0,25 mètre de profondeur pendant 3 minutes », détaille Amazon sur son site.

L’autonomie de cette liseuse Kindle est très bonne. Elle pourra sans problème tenir une vingtaine d’heures consécutives. Avec la connexion sans-fil désactivée et une luminosité réglée à un niveau moyen (13 sur 24), elle devrait même durer bien davantage : Amazon promet que la Paperwhite 2021 peut tenir 10 semaines, à raison de 30 mn d’utilisation par jour, soit environ 35 heures.

L’interface de la Kindle Paperwhite 2021

Comme celle de ses concurrentes Kobo, l’interface des liseuses Amazon est globalement pratique et facile à utiliser. Cette Kindle Paperwhite Signature Edition 2021 propose un tas d’outils tels qu’un surligneur, des marque-pages, des notes — et même un navigateur web dont on se demande bien ce qu’il vient faire ici. Il y a presque un peu trop d’options à notre goût, même si chacune peut s’avérer utile dans certaines circonstances et selon vos usages.

DSC00054
Paperwhite Signature Edition. // Source : Louise Audry pour Numerama

Comme souvent sur les liseuses, qu’elles soient de marque Amazon ou concurrentes, l’interface est assez simple, mais pourrait être plus intuitive. Par exemple, ici, glisser le doigt vers le bas depuis le haut de l’écran ouvre des paramètres rapides pratiques qui donnent accès aux réglages de luminosité et à l’icône permettant d’accéder au menu paramètres complet. En revanche, si l’on veut modifier les paramètres du livre qu’on lit (la taille de caractères notamment), il faut aller dans un menu différent, accessible en tapotant une fois en haut de la page. Rien de bien méchant et au bout de quelques jours, on s’habitue vite à l’architecture de l’interface. Mais cela peut légèrement désorienter au début.

La boutique Kindle est, quant à elle, toujours aussi bien fournie. Vous ne devriez pas avoir de mal à trouver le livre que vous cherchez dessus s’il existe en format numérique. Heureusement, ceci dit, que le catalogue Amazon est riche, car les Kindle ont la particularité de ne pas accepter le format ouvert ePub qui est le format le plus répandu pour les ebooks. Vous ne pourrez donc pas lire sur votre Kindle de livres achetés ailleurs — à moins de contourner le verrou technique en convertissant vos fichiers, mais cela prend un peu de temps.

Quelle différence avec la Paperwhite 2021 de base ?

La Paperwhite 2021 « Signature Edition » est très semblable à la Paperwhite de base, mais elle offre trois petits bonus :

  • L’ajustement automatique de l’éclairage : en fonction de la luminosité de votre environnement, la liseuse l’augmentera ou l’abaissera automatiquement,
  • La recharge sans fil,
  • 32 Go de stockage au lieu de 8 Go.

Trois petits plus agréables, mais dispensables. Avec les 8 Go de stockage de la Kindle Paperwhite de base, vous pouvez déjà stocker une très belle bibliothèque — qu’il est bien sûr possible de modifier à votre gré, avant un voyage par exemple. Quant à la recharge sans fil, c’est un bonus sympathique, mais moins important que sur un smartphone puisque les liseuses n’ont pas besoin d’être rechargées très fréquemment. Du reste, pour en profiter, il faut disposer ou acheter un chargeur sans fil, car il n’est pas fourni avec la liseuse.

Pour ces raisons, la Kindle Paperwhite 2021 classique offre à nos yeux, un rapport qualité – prix bien plus intéressant que cette version Signature Edition, finalement un peu chère pour ce qu’elle offre.

Le verdict

Paperwhite Signature Edition // Source : Louise Audry pour Numerama
7/10

Amazon Kindle Paperwhite Signature Edition

Il n’y a pas d’offres pour le moment

Cette Kindle Paperwhite Signature Edition a de nombreuses qualités. Elle offre un grand confort de lecture grâce à la réactivité et la qualité de son écran de 6,8 pouces (300 ppp). Sa solide autonomie (jusqu’à 10 semaines à raison de 30 mn d’utilisation par jour) et son étanchéité à l’eau IPX8 en font une liseuse pratique à emmener en vacances.

Malgré ses atouts indéniables, son prix est trop élevé pour ce qu’elle offre. Elle ne se distingue en effet de la Kindle Paperwhite standard que par trois bonus sympathiques mais très dispensables : un espace de 32 Go (contre 8 Go), la compatibilité avec la charge sans fil Qi et l’ajustement automatique de la luminosité. Cela ne justifie pas à nos yeux les 60 euros de plus sur son prix, d’autant que le chargeur sans fil n’est pas compris.