Google procède au déploiement de la mise à jour du mois de janvier des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Une mise à jour est double, car elle inclut celle de décembre, qui avait dû être repoussée.

Les choses sont en train de rentrer dans l’ordre pour Google avec ses smartphones Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Depuis la mi-janvier 2022, l’entreprise américaine diffuse auprès des propriétaires de ces deux smartphones une nouvelle mise à jour logicielle, qui inclut à la fois les correctifs de sécurité du mois de décembre, mais aussi ceux pour le mois en cours.

Cette double mise à jour vient rattraper la sortie erratique du mois précédent, qui a causé des troubles chez les propriétaires de ces deux modèles de mobile. Chose rare pour être signalée, la firme de Mountain View s’est retrouvée dans une situation telle qu’il lui a fallu renoncer au patch de décembre. Dans la foulée, elle conseillait éventuellement de restaurer le smartphone en mode usine.

Pixel 6 9
Le Pixel 6 Pro, un smartphone qui a fait sensation lors de sa présentation. // Source : Louise Audry pour Numerama

Nombreuses mises à jour pour les Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Le retour à la normale a été annoncé sur Twitter à la mi-janvier par l’un des comptes officiels de Google : « Notre mise à jour logicielle de janvier va commencer à être déployée sur les appareils Pixel6 et Pixel 6 Pro aujourd’hui. Elle comprendra tous les correctifs répertoriés pour la mise à jour de décembre ainsi que la mise à jour de janvier. »

Les patchs de décembre et janvier couvrent de nombreuses fonctionnalités. Le détail peut être consulté dans les deux publications de Google sur ses pages d’aide. Pêle-mêle, les modifications logicielles bénéficient à l’appareil photo, à l’audio, au capteur biométrique, à l’autonomie, au Wi-Fi, à l’interface utilisateur, au réseau ou encore au système d’exploitation.

Si le déploiement de la mise à jour a débuté mi-janvier, vous pourriez ne pas encore l’avoir immédiatement. Dans un précédent point d’étape, Google indiquait qu’il peut lui falloir jusqu’à une semaine pour pousser ses correctifs dans le monde entier. Il est hautement recommandé d’accepter ces deux mises à jour, car elles corrigent aussi des vulnérabilités logicielles.