La propagation rapide du variant Omicron n’a pour l’instant pas dissuadé les organisateurs du salon CES. Mais les marques commencent à se désister.

C’est du 5 au 8 janvier 2022 que doit se tenir le Consumer Electronics Show (CES), un grand salon où les entreprises high-tech du monde entier viennent présenter leurs derniers produits et leurs innovations les plus récentes. Mais alors que l’évènement doit avoir lieu dans moins de deux semaines, la virulence du variant Omicron pourrait tout remettre en cause.

La dernière évolution du coronavirus semble en effet particulièrement contagieuse. Les dernières évaluations de la propagation du variant montrent, selon une synthèse de NBC News le 21 décembre, qu’il est à l’origine de 73 % des nouveaux cas de covid-19 aux USA. En France, selon CovidTracker, Omicron représenterait plus de 10 % des nouveaux cas (38 % à Paris).

Dans ces conditions, il apparaît de moins en moins certain que le salon, qui se décrit comme « l’évènement tech le plus influent au monde », puisse se tenir en présentiel dans de bonnes conditions sanitaires — ce genre de grand rassemblement brasse en effet beaucoup de personnes venant d’horizons très différents. De fait, le CES parait propice à être un super-cluster.

Source : Nino Barbey pour Numerama
La nouvelle souche du coronavirus, baptisée Omicron, s’avère plus contagieuse que les précédentes. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Aux dernières nouvelles, il n’est pas dans les plans des organisateurs du CES de passer à un format en distanciel, avec de la visioconférence, ou même d’annuler quoi que ce soit. C’est en tout cas le discours qui a été tenu le 21 décembre à Adweek par l’un des hauts responsables du Consumer Technology Association (CTA), qui organise tous les ans le CES.

« À ce stade, nous sommes très concentrés sur la tenue de ce salon et sur la façon de le faire en toute sécurité et de mettre en place les bons protocoles pour que les gens se sentent à l’aise avec ce salon. Nous avons travaillé avec notre conseil d’administration, avec différents groupes consultatifs sur la santé ; nous avons parlé aux exposants, et nous leur avons demandé ce qui fonctionnait ».

Lenovo et Amazon ont annulé leur venue au CES

Mais du côté des marques, c’est la débandade. L’exemple le plus récent est venu le 23 décembre de Lenovo, le géant chinois de la fabrication d’ordinateurs portables. Le groupe n’a plus l’intention d’être présent physiquement sur le salon. À la place, il entend présenter ses produits les 4 et 5 janvier, vraisemblablement en diffusant une vidéo ou en tenant un direct.

« Après avoir suivi de près les tendances actuelles entourant COVID, il est dans le meilleur intérêt de la santé et de la sécurité de nos employés, de nos clients, de nos partenaires et de nos communautés de suspendre toute activité sur le site de Las Vegas », écrit ainsi l’entreprise, qui est loin d’être un cas isolé. Le géant des télécoms T-Mobile a lui lâché l’affaire pour des raisons sanitaires.

D’autres marques prennent aussi la tangente : c’est le cas d’Amazon et de sa filiale Ring, rapporte le journaliste Mark Gurman de Bloomberg. Plus tôt, on apprenait que des orateurs venus d’entreprises comme Meta (ex-Facebook), Twitter ou encore Pinterest annulaient aussi leur participation, en tout cas sur place. Et effectivement, ces marques ne seront pas là, confirme Variety.

segway robot
Source : Maurizio Pesce

Sollicité par The Verge, le CTA a donné un point de situation contrasté : s’il y a bien eu récemment 42 annulations d’exposants (qui représentent, ensemble, moins de 7 % de la surface d’exposition) depuis le 15 décembre, il y a eu dans le même temps 60 nouvelles inscriptions au CES. Cependant, le départ et la médiatisation de grands noms de l’industrie pourraient tout renverser.

Nvidia a d’emblée opté pour une présentation en ligne eu CES

D’autres entreprises avaient en quelque sorte déjà anticipé le problème, en prévoyant d’emblée de faire la promotion de leurs produits et de leurs services au cours de conférences en ligne. Nvidia est dans ce cas de figure. Quant aux autres marques, si elles n’annulent rien pour l’instant, sans doute pourraient-elles décider de réduire fortement la voilure en diminuant le personnel sur zone.

C’est au cours des deux prochaines semaines que tout va se jouer. D’ici au début du mois de janvier, on peut s’attendre à une propagation encore plus intense du variant Omicron outre-Atlantique et, vraisemblablement, à de nouveaux changements de plan de dernière minute de la part de marques qui avaient jusqu’à présent l’intention de rester quoiqu’il arrive.

En 2020, le CES avait pu se tenir normalement à Las Vegas dans la mesure où la pandémie n’avait pas encore vraiment atteint l’Amérique du Nord. Cependant, le salon avait dû basculer vers un format 100 % distanciel l’année suivante, à cause de l’épidémie. Par rapport à de nombreux autres évènements de la tech, qui avaient dû être annulés, le CES a jusqu’à présent réussi à tenir ses dates.