Un des cofondateurs de YouTube n'apprécie pas du tout la décision de la plateforme de masquer le compteur de « dislikes » des vidéos. Pour faire connaître son mécontentement, il l'a affiché en description de la toute première vidéo YouTube, la célèbre « Me at the zoo ».

La plus vieille vidéo de YouTube vient d’être modifiée. Son propriétaire, Jawed Karim, a décidé d’en changer la description, comme l’ont repéré des utilisateurs et utilisatrices de Reddit le 13 novembre.

Jawed Karim est l’un des cofondateurs de YouTube : sa vidéo « Me at the zoo » est devenue culte car il s’agit du tout premier clip qui a été mis en ligne sur la plateforme, le 24 avril 2005. On y voit l’Américain poser devant des éléphants. Cette anecdotique vidéo de 18 secondes compte désormais plus de 200 millions de vues, tant elle est devenue culte.

Si le titre de la vidéo ne change jamais (Moi, au zoo), son propriétaire a l’habitude d’en modifier la description de temps en temps, pour faire de la publicité à d’autres chaînes, par exemple. Cependant, c’est la première fois que Jawed Karim l’utilise pour manifester directement son mécontentement envers une décision de YouTube : supprimer le compteur de dislikes des vidéos.

On peut désormais lire en description de sa vidéo : « Lorsque tous les youtubeurs sont d’accord pour dire que retirer le compteur de dislikes est une mauvaise idée, c’est que ç’en est probablement une. Essayez à nouveau, YouTube. »

« Me at the zoo » est la première vidéo YouTube publiée, en 2005 // Source : YouTube/jawed

YouTube masque les « je n’aime pas »

Quelques jours plus tôt, la plateforme de vidéos avait en effet annoncé la suppression de l’affichage de ce compteur de « Je n’aime pas » : les pouces en bas existeront toujours (et il sera toujours possible de cliquer dessus), mais ils ne s’afficheront plus publiquement. Seuls les créateurs et créatrices auront accès à ce décompte, dans leur console à eux. L’objectif serait de limiter le nombre d’actes malveillants gratuits, d’internautes qui viennent bombarder une vidéo de dislikes pour nuire au, ou à la vidéaste qui l’a publiée.

Jawed Karim a vendu YouTube à Google en 2006, mais il continue de commenter la gestion de l’entreprise et les choix qu’elle fait. En 2013 par exemple, il s’en était violemment pris à Google+.

Sous la vidéo d’annonce de la disparition du compteur de dislikes de 2021, il a personnellement commenté : « Matt n’a pas l’air content parce qu’il sait que ce n’est pas la bonne décision. » Dans ce clip d’annonce, on voit le directeur des contenus Matt Koval expliquer les raisons de la décision de YouTube concernant les « Je n’aime pas » — paradoxalement, cette vidéo compte d’ailleurs un ratio disproportionné de dislikes par rapport aux likes (119 000 pouces en bas contre seulement 13 000 en haut, à date du 15 novembre 2021).

Un commentaire assassin du cofondateur de YouTube // Source : YT/YouTube Creators

Cette décision a été critiquée par des créatrices et créateurs influents, qui considèrent que le nombre de « Je n’aime pas » est un indicateur important de la qualité d’une vidéo, et peut permettre d’aiguiller les internautes dans leurs choix, avant qu’ils n’appuient sur le bouton « lecture ». « Vous ne serez peut-être pas d’accord avec cette mesure, mais nous estimons qu’il est nécessaire de la prendre pour améliorer notre plateforme », avait toutefois jugé YouTube dans son communiqué.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo