Internet est un réseau informatique mondial sur lequel circulent des informations de toutes sortes. C'est même un réseau de réseaux. Et c'est ce qui explique pourquoi il s'appelle ainsi.

C’est un amalgame que l’on voit fréquemment : Internet est parfois confondu avec le web et inversement. Pourtant, ce n’est pas du tout la même chose. Le web est un système qui permet de relier des ressources entre elles, via un système appelé hypertexte. Des liens sur une ressource, typiquement une page web, permettent de diriger les internautes sur une autre ressource — une autre page web.

Toutes ces ressources, tous ces liens, toutes ces pages et sites web sont en fait répartis (c’est-à-dire hébergés) sur des serveurs informatiques, disséminés un peu partout dans le monde. Et ce sont ces machines qui constituent Internet. Ils en sont la réalité physique et ils sont reliés entre eux par d’immenses réseaux de télécommunications — essentiellement des câbles qui passent notamment au fond des mers.

internet-reseau-cable-connexion
La réalité physique d’Internet : des câbles, des serveurs, des switchs, des diodes qui clignotent. // Source : Andrew Hart

Preuve que le web et Internet sont deux objets distincts, leur date de naissance n’est pas la même. Le web a vu le jour au tournant des années 90. Les origines d’Internet remontent à beaucoup plus loin. S’il existait des travaux et des réflexions sur un réseau informatique global après la Seconde Guerre mondiale, l’ancêtre d’Internet se structure à la fin des années 60. Et son nom lui ressemble déjà : Arpanet.

C’est en 1984 qu’Arpanet devient Internet, avec pour les sites d’Arpanet le passage au standard TCP-IP d’Internet. À ce sujet, l’Inria explique : « il n’y a pas de différence de nature ni d’ADN entre Arpanet et Internet. C’est le même réseau avec les mêmes applications. Simplement, la nouvelle plateforme de transmission permet le raccordement d’autres réseaux et Internet devient davantage un réseau de réseaux. »

Internet est un réseau de réseaux

Et c’est là une autre particularité d’Internet : il ne s’agit pas exactement d’un réseau unique, mais d’un réseau de réseaux (network of networks). C’est d’ailleurs un surnom que l’on croise de temps en temps, parce qu’il s’agit en fait de relier entre eux différents réseaux informatiques, de toutes tailles, avec leurs propres règles, qui se trouvent sur tous les continents.

Et c’est cette spécificité qui a donné à Internet le nom d’Internet. On trouve dans les archives de l’IETF (Internet Engineering Task Force), une structure qui a pour mission de normaliser les protocoles sur le net, un document de 1974 signé par Vinton Cerf, Yogan Dalal et Carl Sunshine sur la première spécification du protocole TCP (Transmission Control Protocol), mentionnant Internet.

internet Ethernet câble
Un câble Ethernet. Sans lui, pas d’Internet à la maison (bon ok, vous avez le Wi-Fi en alternative). // Source : Slon Pics

Dans l’introduction, les trois auteurs, qui sont justement considérés comme des pionniers d’Internet pour leur contribution au protocole TCP, expliquent ainsi qu’il s’agit de pouvoir faire dialoguer les réseaux informatiques interconnectés entre eux, puisque tout l’enjeu est de pouvoir interconnecter des systèmes entre eux (internetwork / Internetworking). Et Internet en est tout simplement le diminutif.

En effet, le document de 1974 démarre en expliquant que « le présent document décrit les fonctions à exécuter par le protocole de contrôle de transmissions [TCP] d’Internetwork et son interface avec les programmes ou les utilisateurs qui ont besoin de ses services ». Mais dès le titre du document, une version raccourcie est proposée, où on parle de protocole de contrôle de transmissions d’Internet.

Pendant un temps, un terme alternatif aurait pu s’imposer : catenet, pour signifier concatenated network (réseau concaténé en français). L’idée a été émise par le Français Louis Pouzin, un autre pionnier d’Internet, et a été employée par Vinton Cerf dans ses papiers, dans les années 70. À la réflexion, cela aurait pu avoir son charme : après tout, les chats (cats, en anglais) ne sont-ils pas devenus les stars des réseaux ?

Cela aurait été un heureux hasard, et une drôle de plaisanterie !

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo