Google va changer la manière dont on partage des liens depuis son cloud pour renforcer la sécurité de Google Drive. Pas de panique, les changements ne vont pas casser tout votre environnement de travail.

Vous avez peut-être reçu un mail ou une alerte vous prévenant de changements à venir au sein de Google Drive. Le service de stockage cloud de Google va opérer un tour de vis sur la sécurité des données, avec des changements dans la façon dont sont partagés les documents.

Cela pourra potentiellement limiter vos accès ou ceux des autres à certains vieux documents. Mais pas de panique, vos fichiers de travail ne vont pas disparaître du jour au lendemain.

Qu’est-ce qui change exactement ?

Sur Google Drive, le partage d’un fichier peut se faire via un simple lien. Le document devient alors accessible à toutes les personnes disposant de l’adresse générée par Google. Malheureusement, cette méthode est peu sécurisée, car l’URL publique (qui est composé d’une suite de caractères incompréhensible) peut être devinée si l’on y met du temps et de l’énergie.

C’est pour cela que depuis 2017, Google a ajouté une variante à ses URL, les rendant plus difficiles à deviner. Mais tous les liens créés avant cette bascule ne sont pas protégés par cette couche de sécurité supplémentaire. Ou plutôt ne l’était pas, puisque Google a commencé à convertir toutes les vieilles URL dans ce nouveau format.

C’est cette bascule qui peut poser problème puisque les anciens liens vont en quelque sorte « périmer » et ne permettront plus l’accès au fichier. N’ayez crainte cependant, seules les personnes n’ayant jamais consulté au moins une fois ce lien arriveront vers une page d’erreur. Il faudra alors de nouveau demander un accès pour consulter le document.

Un impact minime

L’impact de cette mise à jour est donc limité puisqu’elles ne concernent que les liens générés avant 2017 et ne va bloquer que les internautes n’ayant jamais encore consulté le document. De plus, seuls les fichiers non convertis au format Drive (les JPG, les DOCX) sont concernés. Google a malgré tout mis en place une page listant vos documents dont le lien est peut-être cassé aujourd’hui. Si vous le souhaitez, vous pouvez supprimer la mise à jour de sécurité appliquée à votre document, mais c’est déconseillé par Google.

Illustration Google Drive
Seuls les formats non natifs à Google drive sont affectés // Source : Google

La bascule est déjà entamée et devrait se finir le 13 novembre prochain. En parallèle, Google a également déployé un outil permettant de bloquer des utilisateurs sur Google Drive si vous voulez éviter qu’un individu mal intentionné ne vous partage des fichiers sans votre consentement. Il suffit pour ça de faire un clic droit sur un fichier qui vous a déjà été partagé puis de choisir l’option permettant de bloquer l’adresse mail visée. Sur mobile, cela se fait à partir des options du document.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo