Xiaomi veut bousculer le monde de la photo sur smartphone avec son prochain Mi Mix équipé d’une lentille liquide. Mais comment une telle technologie fonctionne-t-elle exactement ?

La photographie sur mobile est devenue le terrain de jeu préféré des constructeurs de smartphones. Avec la baisse des prix constante et la démocratisation des processeurs capable de tout faire, la photo est l’un des rares facteurs différenciant dans le paysage mobile actuel.

Xiaomi en a bien pris conscience et vient d’annoncer que son prochain mobile (qui aura sans doute pour nom Mi Mix 4) intégrera une lentille liquide. Une technologie intrigante encore inédite sur un smartphone grand public.

Pour mieux comprendre si cette innovation a le potentiel de faire bouger les lignes de la photo sur smartphone, il est indispensable de savoir un peu comment cela fonctionne. Nos téléphones (comme nos appareils photo) sont la plupart du temps équipés d’une lentille en plastique ou en verre capable de concentrer la lumière vers un capteur. Généralement montées sur un mécanisme, les lentilles peuvent se déplacer pour faire varier la mise au point et la distance focale.

Des avantages nombreux

Une lentille liquide opère un peu différemment. À la manière de l’œil humain, la lentille posée sur une surface hydrophobe va se déformer sous l’impulsion d’un courant électrique pour adopter différentes courbures, ce qui concentrera plus ou moins la lumière sur le capteur. Cela permet de modifier la mise au point sans faire appel à un déplacement mécanique.

La polyvalence de cette solution offre de nombreux avantages. Tout d’abord, cela permettrait de produire des modules photos plus compacts et plus légers, mais aussi plus résistants, puisque dénués de pièces mécaniques. Une lentille liquide permet également un autofocus plus rapide (puisqu’encore une fois aucune pièce ne bouge physiquement) ainsi qu’une très grande plage de mise au point puisque la courbure de la lentille est théoriquement infinie. En plus, les mouvements mécaniques étant réduits, la consommation électrique est minimale.

Lentille liquide
Le fonctionnement d’une lentille liquide // Source : Corning

La société Corning (qui produit aussi des verres de protection pour écran de smartphones) commercialise aujourd’hui une solution de ce type nommé Varioptic à destination des industriels. Sans doute que Xiaomi s’est inspiré de l’expertise de l’entreprise sur le sujet.

La technologie est donc connue depuis des années, mais aucun constructeur ne l’a encore adoptée dans un produit grand public, sans doute en raison de la complexité d’intégration et des progrès faits par les systèmes traditionnels. À voir si Xiaomi réussira à relever le défi.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo