C'est le goût personnel d'un responsable chez Apple pour une variété de pommes qui est à l'origine du nom de l'une des familles d'ordinateurs les plus célèbres au monde.

C’est une anecdote que les aficionados d’Apple connaissent peut-être déjà, mais que le grand public ignore probablement. Elle raconte une partie de l’histoire de la firme de Cupertino dans ses premières années, car elle porte sur le nom du Macintosh, cette série d’ordinateurs personnels dont la production et la commercialisation ont commencé en 1984 — même si ses racines plongent plus loin dans le passé.

Ce fait amusant peut aussi être vu comme un clin d’œil, volontaire ou non, à la marque elle-même — Apple ayant fait le choix d’une pomme croquée comme logo. En effet, avant d’être une gamme très réputée d’ordinateurs, Macintosh, ou plutôt McIntosh, est une variété… de pomme, et cela depuis plus de 200 ans, car elle doit son nom à John McIntosh, qui en a fait la découverte au début du 18e siècle au Canada.

C’est le hasard et le goût de Jef Raskin qui ont conduit l’entreprise américaine à appeler sa marque d’ordinateurs ainsi. La confirmation est venue de Jef Raskin lui-même, en 1996, via un e-mail ou un message publié sur un newsgroup. Le témoignage a été partagé sur un site qui était actif de 2001 et 2015, mais qui ne répond plus depuis. Heureusement, ses vestiges sont encore visibles, grâce à Internet Archive.

pomme mcintosh
Ce ne sont pas des Macintosh, mais des McIntosh. Source : Basheer Tome

Un nom qui est resté

Jef Raskin était une source très fiable sur Apple. Malheureusement décédé en 2005, il est celui à qui l’on doit l’interface du premier système d’exploitation d’Apple, Mac OS. Il a aussi été l’un des artisans du premier Macintosh. Recruté en 1978 par Apple, il a donc fait partie des pionniers de l’entreprise, qui n’avait alors que deux ans d’existence, avant de claquer la porte en 1982.

Il raconte ainsi dans son message : « Mon rôle principal dans cette affaire a été de créer le projet Macintosh. Je l’ai nommé d’après ma pomme préférée, la succulente McIntosh ». Conscient des risques de poursuites judiciaires par McIntosh Laboratory, une entreprise américaine déjà établie depuis la fin des années 40 et spécialisée dans le matériel audio, il faut le choix d’une réécriture, en ajoutant le « a » et en retirant la majuscule du « i ».

Selon l’ouvrage Apple confidential 2.0 : the definitive history of the world’s most colorful company d’Owen W. Linzmayer, Steve Jobs, le fondateur de l’entreprise, a essayé de décrocher un accord avec McIntosh Laboratory pour obtenir l’autorisation de se servir du nom. Sans succès. Apple a donc, selon l’auteur, été contraint d’acheter les droits pour pouvoir utiliser cette identité.

Aujourd’hui, l’emploi de l’identité de Macintosh dans les produits Apple est quelque peu tombé en désuétude. La marque à la pomme s’en sert nettement moins, voire plus du tout. Si elles appartiennent toujours à la grande famille du Macintosh, de nouvelles familles de produits ont pris le relais dans les années 2000 et 2010, avec des noms comme iBook, PowerBook, l’iMac, Mac et MacBook.

Crédit photo de la une : Grant Hutchinson

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo