Avec la dernière mise à jour de Skype, les appels en visio peuvent désormais accueillir jusqu'à 100 participants d'un coup.

C’était l’une des annonces phares de Jean Castex, jeudi 12 novembre : le confinement va se poursuivre pendant encore au moins quinze jours, afin d’accompagner davantage la chute du nombre de nouvelles contaminations. En effet, si le Premier ministre a confirmé qu’une « inflexion » dans l’épidémie en France est observée, cette tendance est encore un peu trop « fragile » pour lâcher du lest.

Ce qui veut dire que vous aurez encore devant vous deux semaines pour organiser des « skypéros », ces réunions amicales organisées à distance, via Skype (ou n’importe quel autre service de visiophonie), pour garder contact avec vos proches tout en buvant un coup et en grignotant quelques apéritifs. Et la bonne nouvelle, c’est que vous allez pouvoir inviter encore plus de personnes d’un coup.

Skype vous permet de réaliser des visiophonies avec beaucoup plus de monde. // Source : Microsoft

Toutes les plateformes concernées

Dans une mise à jour annoncée le 11 novembre, Skype annonce que la version Skype 8.66 du logiciel de visiophonie gère désormais jusqu’à 100 participants en même temps. Cette hausse du nombre d’utilisateurs dans une seule et même réunion téléphonique concerne aussi bien la version web du programme que ses déclinaisons pour Windows, Mac, Linux, Android et iOS.

La mise à jour 8.66 ne se contente évidemment pas de rehausser le plafond de convives que vous pouvez inclure dans une session audio ou vidéo. Elle en profite pour corriger des  bugs et apporter des améliorations au niveau de la stabilité du logiciel. Parmi les soucis réglés figurent des plantages de l’application au moment de la déconnexion sur Android ou encore des pépins pour télécharger en envoyer des fichiers.

Les logiciels de visiophonie sont devenus très prisés pendant la crise sanitaire causée par le coronavirus, que ce soit pour des raisons professionnelles afin de s’organiser avec ses collègues ou bien pour des besoins plus personnels, afin de garder contact avec ses amis et sa famille, en particulier celles et ceux pouvant être relativement isolés, notamment en maison de retraite ou à l’hôpital.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo