Panasonic a peut-être la solution pour récupérer les écouteurs Bluetooth sur les voies de métro.

Le métro arrive. Le quai est bondé. Les portes s’ouvrent et, dans la cohue engendrée par les flux de personne, l’un de vos précieux AirPods se fait arracher par l’épaule d’un voyageur trop pressé. Pour vous, le temps s’arrête : vous voyez votre écouteur sans fil tomber, atteindre le quai, le bruit des portes qui se ferment est un écho lointain. Vous décidez de sortir de la rame in extremis, quitte à prendre le métro suivant. L’AirPod rebondit une dernière fois sur les marquages au sol et finit dans l’interstice entre le métro et le plancher. Impossible de tendre le bras, trop dangereux de descendre : votre écouteur est probablement perdu.

Cette scène n’est pas qu’une fiction : elle est arrivée 950 fois dans 78 stations du métro de Tokyo, entre le mois de juillet et le mois de septembre. Cela fait à peu près 10 chutes d’écouteur sans fil, AirPods ou non, qui adviennent chaque jour dans le métro de la capitale japonaise, d’après le Japan Times. À chaque fois, cela demande l’intervention d’un agent qui va utiliser une pince sur bras pour tenter de récupérer les biens des passagers entre deux métros, quand il ne faut pas tout simplement attendre la fin de la journée pour lancer la récupération sans danger.

Le problème des écouteurs Bluetooth qui tombent sur les voies de métro // Source : Japan Times

Panasonic à la rescousse

Mais le personnel du métro de Tokyo n’est pas aidé par la forme de l’objet technologique qui équipe de plus en plus d’oreilles ces derniers mois : les pinces traditionnelles, utilisées pour récupérer les objets perdus, sont maladroites et finalement peu adaptées (voir image ci-dessus). Cela n’a pas arrêté JR East, l’une des compagnies qui opèrent le métro de Tokyo : elle a mandaté Panasonic pour trouver une solution et l’entreprise a commencé à concevoir un nouveau de type de pince qui repose sur un système d’aspiration. Ainsi, la petitesse d’un unique écouteur Bluetooth n’est plus un problème.

D’après les premiers tests, l’outil est bien plus efficace qu’une vulgaire pince pour attraper ces petits objets tombés sur un parterre de pierre.

Une solution ? // Source : Japan Times

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo