La démocratisation des solutions dans le cloud et des applications de productivités liées (comme Google Drive et ses applications Google Docs) ont démontré que désormais une machine simple d'utilisation et polyvalente telle qu’un Chromebook suffit amplement.

La généralisation du télétravail l’a prouvé : il est important de pouvoir compter sur un bon ordinateur pour ne rien perdre en productivité. Mais en réalité, est-ce vraiment le cas ? Faut-il absolument se tourner vers les dernières générations de processeurs et de cartes graphiques pour travailler efficacement ? Avec les solutions dans le cloud, non.

Pour travailler efficacement, un simple accès aux applications dans le cloud suffit. Google Drive et les nombreuses applications gratuites, complètes et collaboratives ont profondément changé notre façon d’être productif. Il a aussi modifié notre perception du support, de la machine sur laquelle on travaille. Ainsi, les Chromebooks, conçus en parfaite synergie avec Google Drive, sont des outils parfaits pour répondre à n’importe quelle tâche productive. Grâce au cloud, ils se mettent à jour régulièrement et automatiquement leur permettant de conserver leurs performances dans le temps.

Des applications dans le cloud aussi complètes que les logiciels traditionnels

Pour travailler sur ordinateur, les suites d’applications bureautiques ne manquent pas. Mais toutes ne sont pas gratuites, et bon nombre d’entre elles nécessitent une bonne place sur un disque dur. Autant de contraintes que le cloud a dorénavant corrigées. Un domaine dans lequel Google occupe une place de choix.

En effet, le géant de Mountain View propose une suite de services complètement articulée autour du cloud avec Google Drive : Google Docs, Slides et Sheets. Des applications bureautiques gratuites qui représentent une excellente alternative aux suites bureautiques classiques et payantes comme celle proposée par Microsoft.

Google Drive propose ainsi un logiciel de traitement de texte avec Google Docs, un gestionnaire de tableurs avec Google Sheets ou encore un éditeur de présentations avec Google Slides. Ces derniers mois, Google a poussé l’intégration de nouvelles applications à Google Drive encore plus loin en permettant à des éditeurs d’application tierce de rendre leurs applis compatibles avec Drive. C’est le cas par exemple d’Abobe avec Acrobat ou encore SketchUp.

Google Drive permet désormais d’intégrer des applications tierces, comme Acrobat ou DocuSign.

Plus de place sur son disque dur

Outre la gratuité de ces services, le choix de Google d’intégrer ses applications au cloud permet aux utilisateurs de ne pas encombrer la mémoire physique de leur ordinateur. Cela offre non seulement la possibilité de travailler efficacement depuis une machine avec un faible espace de stockage, mais également de dédier la mémoire interne uniquement aux applications les plus lourdes.

Surtout que Google Drive offre notamment 15 Go de stockage en ligne, et que les documents Docs, Sheets et Slides ne sont pas comptabilisés dans cet espace de stockage. Vous pouvez ainsi multiplier les travaux sans encombrer la mémoire de votre Google Drive.

Enfin, contrairement aux sauvegardes sur disque dur, les sauvegardes sur le cloud se font en automatique, vous n’avez donc plus de risque de perdre votre avancée dans votre travail.

Plus de flexibilité et de collaboration au travail

L’avantage de travailler sur des applications dans le cloud, c’est qu’elles permettent d’accéder à ses documents depuis n’importe quel appareil connecté à Internet, que ce soit un smartphone, un ordinateur (portable ou non, Chrome OS ou non) ou une tablette. Libre à vous d’ajouter à la volée une idée dans une présentation Slides par exemple depuis votre smartphone alors qu’on se trouve dans les transports en commun. De même, il est tout à fait possible d’accéder à son Google Drive depuis un autre ordinateur si par mégarde vous avez oublié votre Chromebook chez vous lors d’un déplacement.

Qui plus est, il est tout à fait possible de se retrouver à plusieurs utilisateurs sur le même fichier de traitement de texte ou sur le même tableur et de le modifier en simultané. Vous pouvez discuter avec vos collègues via le chat intégré sur les documents, et ajouter des commentaires. Le gain de temps est plus que significatif puisqu’il permet d’éviter les longues chaînes de mails et les renvois multiples d’un même document.

Les Chromebooks sont les supports parfaits pour travailler dans le cloud

Si l’essentiel de votre travail se passe dans un navigateur web ou sur un client mail, c’est que vous travaillez déjà probablement avec des applications liées au cloud. Et dans ce cas, se pose alors la question du choix de l’ordinateur avec lequel travailler. Aujourd’hui, pour ce type de travail, les Chromebooks sont la solution idéale.

Rappelons que les Chromebooks sont des ordinateurs portables sûrs, rapides et polyvalents, qui fonctionnent sous Chrome OS, un système d’exploitation développé par Google. Et à la différence des autres OS, le géant de Mountain View a pensé Chrome OS pour fonctionner en synergie avec Google Drive. La dimension hardaware, elle, incombe à de grands constructeurs comme Asus, Acer ou HP.

Vous pouvez notamment bénéficier de 100 Go de stockage offerts sur Google Drive, ainsi que d’autres avantages exclusifs, durant 1 an en activant l’offre d’essai à Google One.

Qui plus est, ce sont des ordinateurs qui ne prennent que quelques secondes pour démarrer, vous permettant ainsi de travailler rapidement. Il se mettent à jour automatiquement en arrière-plan pour conserver leurs performances dans le temps, tout en bénéficiant d’un antivirus déjà intégré et gratuit pour assurer une sécurité constante. Leur batterie endurante, elle, permet de travailler une journée entière sans avoir à se préoccuper de charger la machine.

Mais, les Chromebooks vont plus loin puisqu’une grande partie des applications bureautiques basiques préinstallées sont en ligne et/ou synchronisées avec le cloud. C’est notamment le cas de services comme Google Docs, Sheets ou Slides qui sont parfaitement intégrés aux Chromebooks pour vous offrir la meilleure expérience. Les Chromebooks offrent ainsi un usage du cloud clé en main, qui ne nécessite pas un abonnement payant à plusieurs services différents : ici, tout est réuni au même endroit, et ce gratuitement.

D’autant plus que depuis 2016, les Chromebooks peuvent accueillir toutes les applications Android du Google Play Store. On parle certes de milliers d’applications dédiées au divertissement, comme Netflix, Spotify ou VLC, mais également d’applis bureautiques plus gourmandes comme Photoshop, Lightroom, et même la suite Microsoft Office.
Chrome OS étant optimisé pour tourner dans les meilleures conditions possibles, même sur une configuration plus légère, un Chromebook fonctionnera très bien même s’il ne dispose pas de la dernière génération de composants.

Si tout se passe sur Internet, continuez de travailler sans Internet

« Et sans Internet alors ? Comment on fait ? ». Un Chromebook n’a pas besoin d’être connecté pour continuer à fonctionner. C’est d’ailleurs l’un des a priori les plus récurrents concernant ces appareils. Cette affirmation n’a plus lieu d’être en 2020.

En effet, tout repose sur la synchronisation. Ainsi, vous pouvez accéder à vos documents ou aux applications qui disposent d’un mode hors-ligne, commencer ou reprendre l’écriture d’un fichier sur Google Docs, intégrer de nouvelles images sur votre Drive, et ce sans avoir de connexion Internet. Une fois la connexion récupérée, le Chromebook et Google Drive synchronisent toutes les modifications apportées et les sauvegardent. Votre productivité ne subit donc aucune interruption en cas de coupure de courant ou de perte de réseau.

Quel Chromebook choisir pour travailler ?

Les Chromebooks n’ont cessé d’envahir le marché ces dernières années, afin de répondre à tous les usages. Nous vous avons choisi les meilleurs Chromebooks pour travailler en toute tranquillité.

Le Asus C423NA à 329 euros

Le Asus C423NA est l’un des Chromebooks les plus équilibrés du marché actuel. Cet ordinateur portable allie un design compact à de bonnes performances, ce qui en fait une machine facilement transportable et capable de réaliser la grande majorité des tâches quotidiennes et bureautiques en toute fluidité. Quant à son autonomie, vous pouvez compter jusqu’à 10h sans recharger.

Le Asus C423NA (8+64 Go) est disponible chez Amazon au prix de 329 euros.

Le Acer CP713 à 799 euros

Celles et ceux à la recherche d’un Chromebook qui ne montrera pas le moindre signe de faiblesse dans les tâches gourmandes comme la retouche d’image ou le développement auront vite fait de se tourner vers le Acer CP713. Ce Chromebook jouit d’une configuration suffisamment efficace (avec notamment un processeur Intel Core i3 de 10e génération) pour garantir une expérience constamment fluide. Mieux, son écran tactile de 13,5 pouces s’ouvre à 360°, métamorphosant ainsi le Acer CP713 en tablette.

Le Acer CP713, avec son autonomie de 10 heures, se place comme un Chromebook premium fort pourtant d’un tarif accessible. Le Acer C713 affiche ainsi le prix de 799,99 euros chez Darty.

Partager sur les réseaux sociaux