Le célèbre rond jaune dévoreur de gommes et pourchassé par des fantômes a eu 40 ans en 2020. Si Pac-Man est passé à la postérité et devenu une référence de la pop culture, l'origine de son nom est peut-être moins connue.

Pac-Man a célébré en 2020 son 40e anniversaire. Le personnage emblématique de l’histoire du jeu vidéo, simple rond jaune fendu d’une bouche, arpente depuis le 22 mai 1980 les couloirs du labyrinthe dans lequel il dévore goulûment des « pac-gommes », tout en cherchant à échapper à quatre petits fantômes aux grands yeux. Né au départ dans les salles d’arcades, Pac-Man a été porté sur de nombreuses plateformes. Vous y avez certainement déjà joué, mais vous êtes-vous jamais demandé d’où venait le nom Pac-Man ?

À l’origine, le jeu avait été affublé d’un nom quelque peu différent lors de sa sortie : « Puckman ». On retrouve la mention de ce nom sur le site officiel du jeu, qui retrace l’évolution de Pac-Man au cours des années. Si l’on divise ce nom en deux, on comprend mieux le sens que semblent avoir voulu donner au jeu son inventeur Tōru Iwatani et Namco, la société japonaise qui a développé Puckman.

Que voulait dire Puckman ?

  • « Puck » signifie « rondelle » ou « palet » en anglais, et semble ainsi désigner le palet utilisé lors de la pratique du hockey sur glace,
  • Associé à « man », « homme » en anglais, on en déduit donc que le titre du jeu signifie « homme-palet » (de hockey sur glace).

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Pourtant, Puckman a fini par être abandonné au profit de Pac-Man. Pourquoi ?

Puckman est sorti en 1980. // Source : Site officiel de Pac-Man, montage Numerama

Il semblerait que ce soit lors de sa commercialisation aux États-Unis que le nom originel du jeu ait posé problème — le site officiel n’en fait pas mention. On peut trouver des sources qui indiquent que la prononciation de « puck » aurait été jugée trop proche de celle d’un autre mot, « fuck ». Midway Games, la société américaine d’édition de jeux d’arcade qui a importé le titre, aurait jugé qu’il valait mieux écarter toute tentation de surnommer le jeu « Fuckman », ce qui pouvait porter préjudice aux bornes d’arcade, avec des éventuels risques de dégradation.

« Paku Paku »

C’est pour cela que le nom du jeu a été changé en Pac-Man. Il peut s’agir d’une référence au mot japonais « paku paku » (« ぱくぱく »), tout simplement traduisible par l’onomatopée « miam miam ». Le terme, qui évoque l’idée d’ouvrir et fermer la bouche, semblait donc tout trouvé pour renommer le jeu.

Depuis son invention, Pac-Man s’est démocratisé bien en dehors des salles d’arcade. Adopté sur ordinateur, consoles et smartphone, le jeu est devenu une référence dans la pop culture, avec des apparitions ou des clins d’œil au personnage jaune dans des films, des romans ou des séries. Pour le 30e anniversaire du jeu, en 2010, Google en a fait un Doodle. Vous pouvez entamer une partie juste ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo