D'abord rachetée par Google, l'entreprise américaine a été cédée à Lenovo en 2014. Présente dans le monde de l'électronique depuis 1928, elle essaie aujourd'hui se reprendre une place sur le marché des smartphones. Mais au fait, d'où vient son nom ?

Avec son « M » aux faux airs de Batman, Motorola est l’une des marques incontournable de l’électronique et des télécommunications. C’est en 1928 que deux frères, Paul et Joseph Gavin, ont décidé de racheter une entreprise spécialisée dans l’audio, en faillite, et la transformer en Galvin Manufacturing Corporation, l’ancien nom de Motorola.

Alors que la multinationale a connu son heure de gloire au début des années 2000 avec ses RAZR à clapet, elle essaie aujourd’hui de revenir avec la nouvelle version de son smartphone iconique, le Motorola RAZR à écran pliable, qui a la particularité de se plier à l’horizontale, et non à la verticale comme le Galaxy Fold de Samsung.

Pour devenir l’entreprise que l’on connaît, Galvin Manufacturing Corporation a donc changé de nom. Et l’histoire de Motorola est assez cocasse.

Le Motorola Razr d’origine. // Source : WikiCommons

Motor + Ola

Dans les années 30, la firme sent un filon encore sous-exploité : réussir à construire des radios assez petites et pratiques pour qu’elles puissent être encastrées dans des voitures. L’autoradio est né, mais il fallait encore trouver un nom au produit, comme le relate le site highnames. Paul Gavin décide alors de reprendre le terme « motor », proche de l’automobile.

Pour les deux dernières syllabes, il faut chercher du côté de l’audio. Paul Gavin a fait le lien avec le Victrola, une sorte de sonographe imbriqué dans un meuble, qui permet d’incorporer un tourne-disque et un cornet dans un même objet, qui a été développé au début des années 1920. De plus, à l’époque, de nombreuses entreprises à succès terminent par le son « ola » : Moviola, Pianola, Crayola. Cela finit de convaincre les deux frères d’adopter la combinaison de  « Motor » et « ola » pour nommer leur autoradio.

Ce n’est qu’en 1947 que l’entreprise sera elle-même renommée Motorola, souligne The Next Web.

L’entreprise se scindera en 2011 en deux entités plus spécialisées, Motorola Mobility et Motorola Solutions. C’est la partie Mobility qui a été rachetée par Google au début des années 2010, puis revendue au chinois Lenovo en 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo