YouTube a suivi Netflix et répondu aux demandes de l'Europe : la qualité des vidéos sera par défaut en définition standard (jusqu'à 480p) pendant 30 jours.

Les choses avancent vite en ces temps de crise sanitaire. Le 19 mars 2020 au matin, Thierry Breton, le commissaire européen pour le marché intérieur, appelait les plateformes de streaming à réduire la qualité des flux vidéo pour éviter d’engorger les réseaux européens en ces temps de confinement. Le 19 mars au soir, les discussions ont abouti à une première action, celle de Netflix, qui a baissé le bitrate de tous ses formats pour économiser jusqu’à 25 % de bande passante.

Le 20 mars, YouTube a annoncé une action similaire en Europe, confirmée par Benoît Tabaka, directeur des politiques publiques de Google : le service d’hébergement de vidéo forcera par défaut la définition standard pour tous les utilisateurs en Europe pendant 30 jours. Cela signifie en pratique que, même si une créatrice ou un créateur propose un fichier au format HD (720p), Full HD (1080p) ou UHD (4K), c’est la version basse résolution qui sera lancée par défaut. D’habitude, YouTube est configuré en « mode Automatique » et choisit la meilleure définition en fonction de l’écran, de l’appareil qui le lit et du débit mesuré. À partir d’aujourd’hui, la plateforme choisira donc la plus petite définition à sa disposition.

« Bien que nous n’ayons vu que quelques pics d’utilisation de notre plateforme, nous avons des dispositifs en place pour automatiquement ajuster notre système pour mobiliser moins de capacité réseau. À la suite de la réunion entre le PDG de Google, Sundar Pichai, la PDG de YouTube, Susan Wojcicki et le Commissaire européen Thierry Breton, nous nous engageons à mettre temporairement par défaut tout le trafic en Europe en définition standard  », affirme un porte-parole de YouTube dans une déclaration obtenue par Numerama. Cette configuration n’est donc pas en réaction à un phénomène, mais en anticipation d’un problème qui pourrait avoir lieu.

Un déploiement progressif

La définition de YouTube, ici en 4K // Source : Capture d’écran Numerama

Nous avons testé quelques vidéos françaises et internationales et n’avons pas pu constater le changement immédiatement au matin du 20 mars. Une vidéo 4K était par exemple lancée en 4K et les vidéos de nos deux chaînes (Numerama et Vroom) en Full HD 1080p étaient lancées dans la meilleure définition possible. Le déploiement de cette mesure a été annoncé « progressif », comme c’est souvent le cas avec Google : il est donc fort probable que les Européennes et les Européens reçoivent cette « mise à jour » à différents moments dans les heures et les jours qui viennent.

De même, le passage en définition standard « par défaut » ne signifie pas que l’utilisateur ne pourra pas augmenter de lui-même la définition s’il la juge trop dégradée. YouTube nous a confirmé que ce serait possible : son action ne joue que sur la qualité par défaut des vidéos, c’est-à-dire celle au lancement. Si vous souhaitez anticiper le déploiement : il vous suffit de baisser la qualité à la main, en cliquant sur l’icône roue dentée en bas à droite et de choisir une des définitions sans pastille rouge (480p, par exemple).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo