Parce que le web et les nouvelles technologies appartiennent à tout le monde, Numerama lance #Règle30, sa première newsletter d’actualité personnalisée, rédigée par la journaliste tech Lucie Ronfaut. Elle reviendra chaque semaine sur l’actualité numérique, de manière féministe et inclusive. Inscrivez-vous dès à présent pour la recevoir !
entete-transparent-regle30.png copie

« Il n’y a pas de femmes sur Internet.» Cette expression est régulièrement partagée, accompagnée de sourires et autres émoticônes hilares, sur les forums, imageboards et autres réseaux sociaux, comme l’une des « règles » du web, la Règle 30.

Nous avons décidé de nous réapproprier cette expression, pour en faire quelque chose de positif et de revendicatif.

Comment s’inscrire à #Règle30, la newsletter de Numerama

La newsletter #Règle30 parlera de tout, avec sérieux, humour et légèreté. Parler de choses importantes sans se prendre au sérieux, ou, à l’inverse, d’événements qui peuvent paraître anecdotiques avec la plus grande rigueur. Il nous semblait pertinent de confier ce projet à une journaliste qui connaît le web sur le bout des doigts (et qui détesterait cette expression), qui partage les valeurs d’inclusivité de Numerama, et qui est reconnue pour ses capacités d’analyse, de recul et sa passion pour les fanfictions beaucoup trop longues.

Lucie Ronfaut, journaliste indépendante spécialisée dans la tech, enverra chaque semaine une newsletter d’actualité personnalisée, avec un ton marqué. Biais algorithmiques, mèmes, sextech, (prétendue) neutralité des plateformes, cyberharcèlement, pop culture, menstrutech… Chaque semaine, il y aura un édito sur un sujet fort, une sélection d’articles repérés un peu partout sur le web (pas seulement sur Numerama), et un conseil culture.

Tous les mercredis à 11h, retrouvez dans votre boîte mail #Règle30, la toute première newsletter éditorialisée de Numerama, sur la tech et le numérique pour tous et toutes. #Règle30 est une newsletter hebdomadaire sur l’actualité du numérique, qui pense les questions féministes et de diversité.

Inscrivez votre adresse mail par ici pour recevoir le tout premier numéro ! (et n’oubliez pas de confirmer l’abonnement dans vos mails)

Les données transmises par le biais de ce formulaire sont destinées à PressTiC Numerama, en sa qualité de responsable de traitement. Ces données sont traitées avec votre consentement aux fins de vous envoyer par e-mail des actualités et informations relatives aux contenus éditoriaux publiés sur ce site. Vous pouvez vous opposer à tout moment à ces e-mails en cliquant sur les liens de désinscriptions présents dans chacun d’eux. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’intégralité de notre politique de traitement de vos données personnelles.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant. Pour exercer l’un de ces droits, merci d’effectuer votre demande via notre formulaire de demandes d’exercices de droits dédié.

La Règle 30, c’est quoi ?

Ces « règles de l’internet » n’existent pas, évidemment. Il n’y a pas de Bible sacrée en ligne qui contiendrait des préceptes et obligations qui feraient de vous un, ou une bonne internaute. Mais la phrase est devenue, au sein des communautés en ligne, une vraie référence, au même titre que d’autres règles tout aussi fictives.

À l’origine, le message « il n’y a pas de femmes sur Internet » ne porte bien sûr aucune intention féministe, au contraire. Au départ, la Règle 30 est une blague misogyne, à l’image de la Règle 31 (« Tits or Get The F*** Out », qui somme littéralement les femmes de montrer leurs seins en photo ou de quitter l’espace de discussion en ligne).

En détournant l’expression #Règle30 de manière inclusive et positive, nous affirmons que le web et les nouvelles technologies appartiennent à tout le monde, que ce qu’il se passe en ligne n’est pas décorrélé du réel, et que les questions de féminisme, d’inclusivité et de diversité dans le numérique méritent d’être au centre du débat.

lucie ronfaut
Lucie Ronfaut // Source : Louise Audry/Numerama

Lucie Ronfaut est journaliste indépendante, spécialisée dans les nouvelles technologies et la culture web. Elle a travaillé pendant plus de six ans à la rubrique tech du Figaro. Elle écrit désormais pour plusieurs médias, dont Libération, Le Monde/Pixels et Numerama. Ses sujets de prédilection sont les grandes entreprises du numérique et les conséquences de leurs activités sur notre quotidien. Elle s’intéresse aussi aux questions de féminisme et de diversité dans la tech et la culture web. Elle nourrit enfin une passion malsaine pour la chanson Africa du groupe Toto.

Illustration, logo et direction artistique : Claire Braikeh

Développement et mise en place technique : Mathieu Menut

Rédaction en chef : Marie Turcan

Produit par Numerama