Google n'indexe plus les liens publics de conversations de groupe WhatsApp. Numerama avait montré qu'il était possible de trouver, en un clic, les numéros de téléphone de français, dont des personnalités publiques. Qwant et Bing continuent en revanche d'indexer ces conversations.

Il n’est plus possible de retrouver des conversations WhatsApp en passant par une simple recherche Google ou une recherche Qwant, a pu remarquer Numerama ce 22 février 2020. La veille, nous avions publié une enquête qui montrait qu’il était possible, en une recherche, de trouver des milliers de numéros français liés à WhatsApp, et d’en identifier leur propriétaire. Vice a été le premier média américain à en parler.

Il suffisait de taper l’URL correspondant au Chat WhatsApp dans Google pour avoir accès à plus de 470 000 liens vers des conversations de groupes. N’importe quel internaute ayant WhatsApp pouvait ensuite intégrer une conversation et avoir accès aux numéros de téléphone et photos de profil de tous ses membres. Numerama avait ainsi réussi en quelques minutes à relier ces numéros à des noms et prénoms, notamment de personnalités publiques comme Julien Bayou ou Caroline de Haas.

Google n’indexe plus vos conversation WhatsApp de groupe publiques

Or 24 heures après la publication de notre article, Google n’indexait plus ces liens. Lorsque l’on effectue une recherche aujourd’hui, il n’y a plus rien en ligne — contrairement à Bing ou Qwant qui continuent à indexer ces liens.

Comparaison des recherches Google le 21 et 24 février 2020

Google n’a pas encore répondu à nos questions sur ce changement. Ils pourraient avoir deux explications :

  • Google aurait, de lui même, choisi de ne plus indexer les liens publics ;
  • WhatsApp aurait modifié son code pour que plus aucun lien de groupe public ne puisse être indexé — mais cela voudrait dire que Bing et Qwant mettent beaucoup plus de temps à prendre en compte cette modification.

L’hypothèse d’un choix de Google semblait être la plus probable, bien que cela aille à contre-courant de la communication officielle du géant de la recherche en ligne depuis ces derniers jours. Danny Sullivan, en charge de la communication de Google, a multiplié les tweets pour expliquer qu’il s’agissait d’un comportement normal de son moteur de recherche. « Il semblerait qu’il s’agisse de pages génériques qui listent simplement l’existence d’un groupe en particulier. C’est pour cela qu’il n’y a pas de raison que l’on retire ces résultats, comme c’est le cas pour toutes les autres pages génériques.  »

Mais selon l’experte Jane Wong, il semblerait que la deuxième solution ait été privilégiée par WhatsApp. Elle a remarqué que la messagerie, qui dispose de la possibilité de bloquer cette indexation, ait finalement décidé de changer son code en ajoutant le tag « noindex » afin que les liens publics de conversations groupées ne soient plus indexées.

WhatsApp assume depuis fin 2019

Dans notre enquête, nous montrions que WhatsApp, qui appartient à Facebook, assume clairement le fait que les liens de conversations générés deviennent publics. Il est vrai que lorsque l’administrateur d’un groupe WhatsApp décide de générer un lien, la messagerie affiche un avertissement indiquant qu’il faut le «  partager seulement avec les personnes en qui vous avez confiance ». Mais il est probable que de nombreux utilisateurs n’aient pas du tout conscience que ces liens, certes publics, peuvent être indexés par des moteurs de recherche, et donc que leur conversation soient accessibles en quelques clics.

Ce qu’il se passe lorsque l’on génère un lien public pour une conversation WhatsApp

Sur Bing, plus de 670 000 liens vers des conversations WhatsApp de groupe sont encore indexés à l’heure où nous écrivons ces lignes, le 24 février 2020.

C’était la même chose pour Qwant jusque vers 16 heures : le moteur de recherche a depuis aussi cessé d’indexer les liens.

Pour rappel, si vous ne souhaitez pas que vos conversations groupées WhatsApp soient référencées sur un moteur de recherche, nous vous conseillons de ne pas générer de lien public externe, et de rajouter à la main chaque nouveau membre. Si vous avez déjà généré un lien public mais souhaitez le rendre inactif, il faut cliquer sur « Réinitialiser le lien » dans les options du message (voir capture ci-dessus).

Cet article a été mis à jour à 13 heures avec la découverte de Jane Wong.

Partager sur les réseaux sociaux