Plus besoin de sortir de sa voiture pour ouvrir son portail. Les derniers modèles fonctionnent grâce à l'énergie solaire et peuvent être contrôlés depuis un smartphone.

Loin des marchés sous les projecteurs comme ceux du smartphone ou de l’auto, l’univers des portails électriques évolue et gagne en autonomie. D’une part parce que les nouveaux portails électriques bénéficient de la démocratisation de la maison connectée. D’autre part, ils peuvent désormais utiliser des énergies renouvelables et se détacher du réseau électrique traditionnel.

Un portail électrique en dehors du réseau

Un portail électrique est traditionnellement composé de ces trois éléments : un portail (coulissant ou battant), un moteur pour le déplacer et des capteurs pour l’activer à distance. L’ensemble a besoin d’être alimenté en électricité pour fonctionner, et c’est ici que les choses ont évolué. Il n’est plus nécessaire de raccorder le portail électrique à l’alimentation électrique du domicile, car des solutions approvisionnées par l’énergie solaire existent.

Panneau solaire // Source : Kriss De Decker

L’installation reste sensiblement la même : il suffit d’ajouter une batterie ainsi qu’un panneau photovoltaïque pour se détacher d’une prise électrique. Les premiers avantages sont évidents, écologiques et économiques. Mais cette solution est aussi pratique : le panneau solaire alimente la batterie qui aura suffisamment d’énergie pour activer le portail pendant la nuit, les journées couvertes de nuages ou même pendant les coupures d’électricité. Il faut seulement faire attention à la capacité et la puissance de la batterie afin qu’elle s’accorde avec les ressources demandées par le moteur, lui-même dépendant du poids du portail.

Un portail connecté que l’on peut ouvrir où que l’on soit

Les nouveaux portails n’ont plus besoin de recevoir le signal d’une télécommande à proximité pour s’activer. En effet, certaines marques proposent des écosystèmes complets et centralisés que l’on peut contrôler depuis un smartphone. Il n’est même pas nécessaire de revoir toute son installation pour « connecter » d’anciens portails, y brancher un nouveau récepteur peut suffire. Les technologies de connexion varient selon les marques et les modèles. Certaines sont propriétaires, d’autres sont très communes (Wi-Fi ou radio).

La box Tahoma de Somfy // Source : Somfy

Par exemple, Somfy propose sa propre box domotique, nommée Tahoma. Cette box centralise les commandes de tous les équipements compatibles — de Velux à Philips, la liste des marques partenaires est longue — pour pouvoir les contrôler depuis l’application mobile de Somfy. La box Tahoma est également compatible avec Alexa et Google Assistant pour diriger ses appareils grâce aux commandes vocales, et créer des routines.

Choisissez votre futur portail sur Mister Menuiserie

Du portail automatique le plus simple aux solutions les plus avancées, le site de Mister Menuiserie propose de nombreuses références pour équiper un domicile.

L’univers des portails automatiques et de la domotique peut s’avérer difficile à appréhender : pour vous aider dans votre choix, vous pouvez compter sur un service client compétent qui vous aiguillera vers la solution la plus adaptée à votre situation.

Partager sur les réseaux sociaux