Facebook annonce un outil de transfert de photos et de vidéos vers Google Photos. En cours de déploiement en Irlande, il sera disponible dans le monde entier début 2020.

Quitter un réseau social pour un autre est loin d’être une entreprise de tout repos. Outre le fait que vous ne retrouverez peut-être pas tous vos contacts à l’endroit où vous comptez poser vos valises virtuelles (c’est ce qui fait d’ailleurs la force d’un site comme Facebook : la présence de ses proches sur le site rend très compliqué tout départ), il y a la question des données à basculer d’une plateforme à l’autre.

La bonne nouvelle, c’est que le transfert de ses informations devient avec le temps de plus en plus simple, et le Règlement général sur la protection des données (RGPD) y est pour quelque chose. En effet, le nouveau cadre européen, en place depuis le 25 mai 2018, fait de la portabilité des données l’une des principales mesures dont les organisations doivent tenir compte, à commencer par les réseaux sociaux.

transfert données
Facebook améliore la portabilité des données pour se conformer davantage au RGPD. // Source : Facebook

Envoyer ses contenus Facebook sur Google Photos

Les effets de cette réglementation s’observent cette fois du côté de Facebook. Dans un billet de blog publié le 2 décembre, le réseau social américain présente la possibilité de déplacer ses vidéos et ses vidéos d’un service à l’autre, à travers le projet de transfert des données (Data Transfert Project), qui est en place depuis 2018 et qui implique Facebook, Google, Apple, Microsoft et Twitter.

En l’espèce, la portabilité que propose Facebook est d’envoyer des vidéos et des photos depuis Facebook vers Google Photos. Un utilitaire a été conçu à cette fin, qui est pour le moment en cours de déploiement en Irlande — pays dans lequel Facebook a installé son siège européen. Le réseau social prévoit de le rendre disponible à tout le monde début 2020, y compris en dehors de l’Union européenne.

Bien entendu, il n’est absolument pas obligatoire de passer par cet utilitaire, surtout si vous ne voulez pas vous rendre sur Google Photos. Facebook propose, dans les paramètres de chaque compte, une rubrique intitulée « Télécharger vos informations » pour sauvegarder ses données sur le support de votre choix ou pour les déplacer manuellement vers un autre service.

Facebook propose depuis plusieurs années la possibilité de récupérer ses informations.

L’internaute choisit les informations qu’il veut récupérer, selon différents critères (par type de donnée ou par date). Il peut alors les recevoir au format HTML ou au format JSON, ce qui sera plus pratique pour les importer ailleurs. Ce téléchargement est protégé par votre mot de passe, afin de limiter des mésusages. C’est ce même mot de passe qui s’assurera de la légitimité de la demande de transfert vers Google Photos. En outre, le transfert sera fera de manière chiffrée, pour contrer toute interception.

Ce qui est intéressant de constater avec le Data Transfert Project, c’est qu’il pousse à une certaine interopérabilité entre les réseaux sociaux — ce qui fait en partie écho à un texte de loi qui propose de « garantir le libre choix du consommateur dans le cyberespace » à travers l’interopérabilité des plateformes. Ce qui, in fine, est bénéfique pour l’internaute, car il peut migrer plus facilement.

Partager sur les réseaux sociaux