Avec l'application prochaine du RGPD, les entreprises qui traitent des informations personnelles d'Européens doivent en respecter les dispositions, comme celle permettant à un internaute d'exporter ses données. Instagram propose justement un outil dédié.

Vous adorez les photos de votre chat que vous avez prises au fil du temps mais vous ne voulez plus les voir sur Instagram ?

Bonne nouvelle : la plateforme de partage de photos et de vidéos met depuis peu à disposition de ses membres un outil leur permettant de récupérer leurs données personnelles très facilement  Leur archive en main, les internautes peuvent donc l’exporter sur un service concurrent et repartager les plus beaux clichés de leur cher felis silvestris catus.

Récupérer ses données sur Instagram

La procédure de récupération est simple : pour obtenir vos données, connectez-vous d’abord à votre compte à partir du site web puis allez sur votre profil, en cliquant en haut à droite sur l’icône symbolisant une personne. Sur la nouvelle page, cliquez ensuite sur la roue crantée pour accéder aux paramètres. Sélectionnez « Sécurité et confidentialité » et descendez jusqu’à la ligne « Télécharger les données ».

Cliquez sur « Demander un téléchargement » (le lien est fonctionnel si vous êtes déjà sur votre compte) et indiquez l’adresse e-mail vers laquelle envoyer l’archive (par défaut, celle qui est proposée est celle qui est associée à votre compte). À noter que le mot de passe de votre compte vous sera demandé afin d’être bien sûr que la demande de récupération des données est légitime.

L’accès à la portabilité se fait dans les réglages d’Instagram.

Instagram précise que la collecte et l’envoi de ces données peuvent prendre jusqu’à 48 heures, en fonction de l’ampleur des informations qui ont été produites à travers le site. Un lien de téléchargement sera ensuite envoyé à l’adresse renseignée, qui permettra de récupérer le fichier regroupant les photos, les commentaires, les informations de profil et tout ce qui est lié à votre activité.

Une fois la collecte de l’archive achevée (dans notre cas, la demande a été satisfaite en quelques minutes, mais le compte visé était assez peu actif), un lien est bien  envoyé et Instagram précise qu’il ne sera valide que 4 jours. Le site met également en garde : « étant donné qu’il peut contenir des données personnelles, ne le partagez pas et téléchargez le fichier uniquement sur votre propre PC ».

Une seule demande à la fois peut être traitée.

Le mail qui est envoyé.

Portabilité des données

L’entreprise américaine avait confié à TechCrunch mi-avril l’arrivée prochaine de cet outil. Avec celui-ci, il s’agit pour la plateforme de se mettre en conformité avec l’un des aspects du Règlement général sur la protection des données, celui relatif à la portabilité. Cette disposition permet aux internautes qui veulent partir chez la concurrence d’emporter avec eux leurs informations.

Dans le texte européen, il est déclaré que lorsque c’est techniquement possible, un individu « a le droit d’obtenir que ses données à caractère personnel soient transmises directement d’un responsable du traitement à un autre ». Ces éléments doivent être fournis « dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine », afin que le transfert se fasse de façon automatisée et pas de manière manuelle.

Partager sur les réseaux sociaux