Cette histoire pourrait être scénario d'une série télé, mais elle est bien réelle : elle s'est passée dans une petite ville du Minnesota. Un spécialiste a aidé la police à retrouver un enfant disparu à l'aide d'un drone.

Lorsqu’Ethan Haus, un garçon de 6 ans, a été porté disparu, tous les habitants de la région se sont mobilisés. En plus de la battue organisée par la police, l’un d’entre eux a pris l’initiative d’utiliser un système de drone et caméras thermiques pour retrouver l’enfant, avec succès, a raconté le Washington Post dans un article du 24 octobre.

Ethan Haus avait été porté disparu mi-octobre, dans une petite ville de l’État du Minnesota, aux États-Unis. Des messages avaient été publiés sur les réseaux sociaux pour tenter de le retrouver, dans les heures suivant le signalement.

Le garçon disparu. // Source : Capture d’écran Twitter

Steve Fines, 52 ans, a vu l’une de ces annonces sur son fil d’actualités Twitter. Photographe professionnel, il est spécialisé dans les images prises par drone. Sans trop réfléchir, il a mis son matériel dans son sac et est parti toquer chez la famille d’Ethan Haus. Il était persuadé de pouvoir aider la police, qui avait déjà motivé une équipe de volontaires. Ce soir-là, raconte la journaliste, il faisait particulièrement sombre et froid. Il était urgent de retrouver l’enfant, qui semblait s’être perdu dans une forêt en promenant son chien.

Steve Fines avait notamment amené un drone professionnel, à plus de 30 000 dollars. Il était équipé de caméras thermiques.

Ce type d’outils est normalement utilisé par les agriculteurs pour retrouver une bête qui s’est échappée. Ils permettent de la repérer grâce à la chaleur qui se dégage de son corps. Le photographe ne l’avait jamais utilisé pour trouver un humain, mais avec les bons réglages, il a pensé que cela serait possible.

Le chien repéré par drone

Il y avait ce soir-là 700 bénévoles, pour une ville qui ne compte que 2 500 habitants. Ils étaient épaulés par un hélicoptère qui survolait les bois. Lorsque le ciel était suffisamment dégagé, aux alentours de 22 heures, Steve Fines a fait voler son drone. Dirigé avec l’appui de la police, il a repéré une tâche inhabituelle sur son écran de contrôle. Il s’agissait pourtant uniquement des bénévoles. Pendant les heures qui ont suivi, il a trouvé une biche, un ours ou encore des ratons laveurs grâce au drone.

C’est finalement vers 1h30 du matin qu’un bénévole a trouvé une empreinte de pas qui ressemblait à celle d’un enfant, dans un champ de maïs. Cela a permis de restreindre les recherches par drone… et de retrouver le chien de l’enfant.

Les bénévoles ont pu le rejoindre, suivre les pas du chien repéré par drone, et retrouver le garçon disparu, comme on peut le voir sur cette vidéo.

Ethan Haus a passé 10 heures dehors au total. Il avait fini par se coucher épuisé dans le champ de maïs. Il a été pris en charge par des médecins et se porterait bien aujourd’hui.

Cet événement montre l’efficacité des drones dans le cadre d’enquêtes policières. Il y a quelques semaines, un homme disparu en 1997 a été retrouvé grâce à un procédé similaire — avec une fin moins positive. Un internaute avait repéré une forme immergée dans un lac, avec la vue satellite de Google Maps. Avec l’aide d’un ancien voisin, il a fait voler un drone sur place. Ils ont alors remarqué qu’il s’agissait d’une voiture. À l’intérieur, la police a retrouvé le corps d’un homme porté disparu il y a plus de 20 ans.

La voiture a été retrouvée dans un lac. // Source : Capture d’écran Google Maps

En France, cela fait des années que la police songe à s’équiper de drones. Elle souhaiterait notamment en utiliser pour avoir des aperçus de lieux difficiles d’accès. Pour le moment, nous sommes plus proches du drone à des fins de surveillance que de ce qu’il s’est passé dans le Minnesota.

Partager sur les réseaux sociaux