À défaut d'être un excellent film, Godzilla 2 - Roi des Monstres prouve la légitimité du Dolby Atmos.

La séance Blu-ray UHD du week-end est un rendez-vous imaginé par la rédaction de Numerama pour vous proposer des tests de Blu-ray UHD. Vous y trouverez des films dont le disque devrait répondre aux principales exigences en matière d’image et de son, sublimant alors votre équipement dernier cri. 

Au même titre qu’il y a un Cinematic Universe pour les super-héros grâce à Marvel, il existe un équivalent articulé autour de Godzilla chez Legendary Pictures (intitulé le MonsterVerse). Godzilla 2 – Roi des Monstres en est la troisième pierre avant la réunion tant espérée de Godzilla contre King Kong en 2020.

En attendant le choc des titans (et l’éventuelle apparition des robots de Pacific Rim), Godzilla 2 – Roi des Monstres est disponible en Blu-ray UHD. On vous conseille de bien préparer vos enceintes — et vos oreilles.

LE FILM

Après la piètre prestation du Godzilla réalisé par Gareth Edwards et le déjà plus récréatif Kong : Skull Island, Legendary Pictures continue d’étendre son univers de gros monstres avec Godzilla 2 – Roi des Monstres. Cette fois, le casting des bestioles est plus impressionnant que jamais et le film mise d’ailleurs sur cette accumulation pour maintenir l’attention des spectateurs.

À l’arrivée, Godzilla 2 – Roi des Monstres relève d’un souffle l’intérêt mais sans parvenir à devenir le divertissement que nous sommes en droit d’attendre. La faute, en partie, à toutes ces séquences où les humains têtes à claques volent la vedette avec des enjeux poussifs. Et puis, où est passé King Kong ? !

Godzilla 2 – Roi des Monstres // Source : Legendary Pictures

L’IMAGE : 4/5

Très, très sombre, Godzilla 2 – Roi des Monstres profite du passage au format Blu-ray UHD pour renforcer un peu plus ses contrastes grâce au HDR (Dolby Vision et HDR10+ pour ne pas faire de jaloux). En résultent des scènes sombres bien plus lisibles, avec des noirs mieux tenus, des lumières plus fermes et des rares éclats de couleur plus appuyés. Il suffit de regarder les éclairs qui émanent du corps du Roi Ghidorah — le dragon à trois têtes — pour s’en convaincre.

En revanche, ne vous attendez pas à un bond en avant en matière de définition. Au point que l’on pourra penser que le rendu manque d’un soupçon de netteté pour constituer un véritable top démo sur le support. On a vu beaucoup mieux ces derniers mois, et pas nécessairement des films aussi récents. Le master intermédiaire, supervisé en 2K, n’aide pas sur ce critère important.

Godzilla 2 – Roi des Monstres // Source : Legendary Pictures

LE SON : 5/5

S’il est loin de réaliser un sans-faute du coté de l’image, le Blu-ray UHD se rattrape largement avec le son. Sa piste Dolby Atmos, disponible en anglais comme en français, est une pure merveille pour les oreilles. En termes d’immersion, elle place la barre très haut grâce à l’utilisation astucieuse de l’ensemble des canaux. Il faut dire que des combats entre grosses bestioles se prêtent plutôt bien à un spectacle de grande ampleur.

De la première à la dernière minute, on se croit réellement au cœur de l’action, avec une somme hallucinante d’informations qui se détachent de chaque enceinte. En prime, aucun dialogue n’est écrasé derrière ce flot continu de choses à entendre. Plus que jamais, le Dolby Atmos s’est trouvé un nouveau porte-étendard.

Le Blu-ray UHD de Godzilla 2 – Roi des Montres est disponible à moins de 35 euros

Partager sur les réseaux sociaux