La marque DJI s'éloigne un peu de sa gamme de drones pour proposer le RoboMaster S1, un petit tank qui doit permettre un apprentissage simple du code informatique.

Pour se lancer dans le domaine de l’éducation, DJI a développé une machine inattendue : un petit tank nommé RoboMaster S1. Présenté par la firme dans une vidéo ce 11 juin, ce robot n’a à première vue rien à voir avec une forme d’apprentissage. Entre ses 31 capteurs qui cartographient l’environnement, ses roues qui lui permettent de bouger dans toutes les directions et son canon qui projettent des petites billes de gel, il ressemble surtout à un robot de garde.

Le combat est d’ailleurs l’un de ses domaines de prédilection : il peut-être contrôlé via un smartphone pour affronter d’autres RoboMaster S1 et ses capteurs lui permettent de réagir quand il se fait toucher. Ses capacités sont directement inspirées de la compétition RoboMasters, organisée en Chine par DJI, qui met en scène des affrontements entre plusieurs machines créées par des étudiants.

Une part d’éducation

Le RoboMaster S1 est taillé pour les combats, mais il représente également une bonne opportunité d’apprendre le code selon DJI. Sur son site, la firme explique que son robot prend en charge les langages Scratch et Python pour « faire le pont entre le monde numérique et le monde réel. » Le premier est avant tout destiné aux novices tandis que le second est plus adapté aux utilisateurs ayant déjà acquis les bases de la programmation. En bref, le RoboMaster S1 permet aux utilisateurs de mettre en pratique leurs connaissances (peu importe leur niveau) dans un contexte ludique.

Le RoboMaster S1 prend en charge Scratch, un langage adapté aux novices. // Source : DJI

DJI essaye donc visiblement de rendre l’accès au code et à la robotique plus simple et amusant. Reste que le Robomaster S1 n’est pas pour tout le monde : il est disponible aux États-Unis depuis le 12 juin pour 499 dollars (441 euros). Si son prix ne dissuade pas les curieux, ils devront tout de même patienter s’ils ne résident pas en Amérique du Nord. Pour l’instant, le robot n’est disponible nulle part ailleurs et aucune date de sortie internationale n’a été annoncée.

Partager sur les réseaux sociaux