La NASA a annoncé le financement de 18 nouveaux projets avec son programme NIAC. Dans certains cas, la science-fiction n'est pas loin.

La conquête et la découverte de l’espace avancent à grands pas. Pendant que SpaceX marque l’histoire avec son Falcon Heavy et que des astronomes photographient un trou noir, la NASA finance de nouveaux projets révolutionnaires. Le 10 avril, l’agence gouvernementale américaine a dévoilé les 18 « vainqueurs » de l’édition 2019 du programme NASA Innovative Advanced Concept (NIAC). Son objectif est de donner l’opportunité aux participants (universités, startups…) de faire passer leurs projets au niveau supérieur, avec des investissements allant jusqu’à 500 000 dollars.

Un nouveau robot dans Star Wars ? Non ! Un système de rechargement pour les missions sur Vénus. // Source : NASA

Les concepts proposés sont très variés, du système de minage thermique au télescope installé dans l’espace, mais ils ne sont pas tous au même niveau de développement. Six projets sont entrés dans la « Phase 2 » du programme NIAC, ce qui signifie que leurs créateurs ont deux ans pour avancer sur le développement de leurs technologies. Les 12 autres n’en sont qu’à la « Phase 1 », qui correspond à une période de neuf mois durant laquelle les chercheurs réfléchissent à leur concept et explorent ses possibilités. Ces projets n’en sont donc qu’au stade de brouillon, mais ce sont aussi eux qui font le plus rêver.

Des projets de science-fiction

Certains concepts sélectionnés pour l’édition 2019 pourraient parfaitement avoir leur place dans un récit de science-fiction. On pense notamment à la combinaison spatiale intelligente imaginée par les ingénieurs de l’université A&M du Texas. Elle sera capable de donner des informations sur l’environnement au spationaute (grâce à divers capteurs), mais surtout d’améliorer la mobilité de ce dernier.

Son design se rapproche plus des combinaisons d’un film que de l’équipement utilisé aujourd’hui et ses créateurs promettent une tenue « disposant d’une meilleure mobilité et offrant une meilleure interaction avec l’environnement. » Vu la rigidité des tenues actuelles, cette innovation serait la bienvenue.

Une combinaison spatiale capable de soigner son propriétaire. // Source : NASA

Certaines sociétés préparent plusieurs projets en même temps. Howe Industries a ainsi imaginé deux appareils dédiés aux missions sur Venus. Le premier est un véhicule terrestre qui accomplit un travail à la surface de la planète. Le second est un vaisseau capable de flotter dans l’atmosphère pour récupérer de l’énergie, puis de la transmettre à son « collègue ». En théorie, la première machine aurait donc accès à une source d’énergie illimitée, soit une avancée énorme pour les missions spatiales longue durée.

La société envisage également la création du SPEAR, « une sonde avec un système de propulsion nucléaire et électrique ultraléger capable d’explorer l’espace lointain.  » On pourrait presque croire que les technologies de Star Trek et Mass Effect sont à portée de main.

La plupart des projets soutenus par la NASA sont encore à l’état de brouillon et certains seront probablement abandonnés.

Partager sur les réseaux sociaux