Google a déployé un programme de test affichant un bandeau sponsorisé sur l'accueil des appareils tournant sous Android TV. Des box Xiaomi à quelques dizaines d'euros aux onéreuses TV Sony.

Quand il s’agit de décrire l’offre de services et de produits de Google, une feuille A4 ne suffirait pas à tous les lister. En revanche, si l’on cherche à comprendre le modèle d’affaires du géant de Mountain View, un mot suffit : publicité. Et cela, des utilisateurs de téléviseurs et de box tournant sous Android TV l’ont appris à leurs dépens en ce début avril. Dans un fil publié sur la plateforme Reddit, un utilisateur a remarqué que sa télé Sony tournant sous Android TV avait fait apparaître une nouvelle ligne dédiée au contenu sponsorisé après une mise à jour.

De la publicité sauvage apparaît

Cette ligne, nommée chaîne dans le jargon de Google, fait directement partie du processus Android TV Core Services et est donc au cœur du système d’exploitation. Cela signifie qu’elle ne peut pas être désactivée, à moins de passer par des astuces qui dégradent l’expérience utilisateur. Elle a été remarquée, comme le signale le site XDA Dev, sur les plateformes accueillant Android TV les plus populaires du marché : la Mi Box 3 de Xiaomi, les onéreuses (et excellentes) TV Sony ou encore la très polyvalente Nvidia Shield TV.

Comme nos confrères d’Ars Technica l’ont remarqué, Sony a confirmé sur une page de son support que la mise à jour est bien réelle et que le bandeau sponsorisé est une décision de Google, qui s’occupe de l’alimenter. Pour le désactiver, le constructeur affirme qu’il faut créer un profil restreint et configurer l’accueil de sa télévision en enlevant la chaîne sponsorisée — laborieux. L’autre méthode, montrée sur Reddit, consiste à bloquer l’application en réinstallant la version précédente d’Android TV qui possède un bouton pour cacher la ligne sponsorisée et à désactiver les mises à jour automatiques : « Pas l’idéal, mais au moins ça marche », comment un utilisateur.

La ligne sponsorisée // Source : Reddit

Google assume

Google assume tout à fait cette intrusion publicitaire dans le quotidien télévisuel des clients d’autres marques :  « Android TV doit personnaliser et optimiser le divertissement à la maison. Nous explorons toujours de nouvelles opportunités d’engager nos utilisateurs et nous avons lancé un programme de test pour faire remonter du contenu sponsorisé sur l’écran d’accueil d’Android TV », est-il annoncé. Comme il s’agit d’un programme de test, il est évident que Google cherchera à connaître l’avis des utilisateurs sur ce sujet et pourrait, à terme, décider d’enlever ce bandeau publicitaire.

Cette histoire n’est pas sans rappeler les entretiens entre le média américain The Verge et le constructeur Vizio, qui estimait que si aujourd’hui, les TV étaient si abordables, c’est que les constructeurs misaient sur les écosystèmes embarqués pour compléter leurs revenus — notamment avec de la publicité ciblée. Problème : si l’on peut concevoir, à la limite, qu’une box qui coûte quelques dizaines d’euros ait un tarif sponsorisé par la publicité, cela passe clairement moins sur des modèles vendus par Sony plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros. De plus, le fait que Google pousse cette mise à jour et ajoute de la publicité sans consentement préalable des utilisateurs et sans les prévenir montre à quel point ce modèle d’affaires peut s’immiscer rapidement et sans préavis dans nos vies, sur du matériel déjà payé. Qui ne devrait donc pas avoir à être sponsorisé.

Reste l’option de connecter une Apple TV à ces écrans.

Partager sur les réseaux sociaux