Microsoft aurait dans les tuyaux une alternative allégée et flexible de Windows 10, appelée Windows Lite. Sa cible ? Les chromebooks.

Pour répliquer au succès croissant des chromebooks, nom que donne Google aux ordinateurs portables fonctionnant avec le système d’exploitation Chrome OS, une nouvelle version de Windows 10 est sur les rails. Rien n’a été officiellement confirmé par Microsoft, mais des médias américains ont publié des informations concordantes au cours des dernières semaines sur un certain Windows Lite.

Derrière ce nom se cache le projet d’une version allégée de Windows 10. Cette alternative, qui fait suite chronologiquement à Windows 10 S, serait équipée en particulier d’une interface dépouillée et son fonctionnement serait plus modulaire et flexible que l’édition standard de Windows 10. Pour cela, Windows Lite reposerait sur un noyau remanié, Windows Core OS (WCOS).

Windows Lite arriverait après Windows 10 S.

Ce Windows Lite pourrait aussi être taillé pour les appareils à double écran, que ce soit un smartphone ou une tablette. L’entreprise a par le passé manifesté un intérêt pour ce type d’appareil, que ce soit le prototype de tablette Courier ou le projet baptisé Andromeda, qui impliquait un écran pliable sur smartphone. Aujourd’hui, il s’agirait d’occuper la frontière entre le mobile et le PC.

À ce sujet, justement, des bruits de couloir laissent entendre que Windows Lite pourrait prochainement être embarqué dans deux appareils spécifiques : le premier, surnommé pour le moment Centaurus, concernerait une gamme de tablettes dont l’écran peut être rabattu. Quant au second, Pegasus, il renverrait à des ordinateurs portables classiques, avec notamment en ligne de mire Chrome OS.

Marché de l’OS à préserver

Le développement de Windows Lite apparaît comme une nécessité pour Microsoft, alors que le marché du mobile lui a définitivement échappé, faute pour Windows Phone d’avoir su s’imposer face à iOS et Android. Même si le géant des logiciels se redéploie dans le cloud et les services, le marché des systèmes d’exploitation reste aujourd’hui capital pour l’entreprise américaine.

Dans le secteur des ordinateurs portables, Microsoft subit pourtant une double concurrence : d’abord celle des terminaux mobiles comme les tablettes et les téléphones, qui fonctionnent avec iOS ou Android ; ensuite dans celle des ordinateurs portables, où de plus en plus de constructeurs proposent ces chromebooks, des machines allégées et très connectées.

Écran pliable, double écran, Chrome OS…. il semble que Microsoft souhaite répondre à plusieurs problématiques d’un coup avec une réponse unique : Windows Lite. Rien ne dit toutefois que cet OS, lorsqu’il sera disponible — s’il l’est un jour –, investira tous ces segments. Cela dépendra aussi de l’évolution des tendances du marché, dont certaines paraissent sans lendemain.

Il semble en tout cas que Microsoft cherche déjà à gérer le court-terme face à Chrome OS, avec un système d’exploitation minimaliste, moderne et plus capable de concurrencer l’OS de Google (mieux en tout cas que ce que fait Windows 10 S, qui est surtout bridé avant d’être épuré). Mais du fait de la modularité attendu de Windows Lite, Microsoft devrait être prêt pour les futures évolutions du marché.

Partager sur les réseaux sociaux