Apple a publié une page web où il explique pourquoi certains iPad Pro peuvent présenter une pliure.

Apple veut mettre fin à la controverse des iPad Pro 2018 pliés une bonne fois pour toutes. Après un premier lot de réponses accordées à certains médias et utilisateurs, la firme de Cupertino avait promis un communiqué plus formel. Il prend la forme d’une page web mise en ligne le 5 janvier 2019 et intitulé ‘Design du boîtier monobloc de l’iPad Pro’.

En résumé, Apple officialise sa position sur le sujet qui consiste à assumer ce potentiel défaut lié à un processus de fabrication de pointe. Il confirme par ailleurs que le souci peut plus facilement toucher les modèles LTE à cause de l’alliage entre l’aluminium et le plastique nécessaire aux performances du modem.

iPad Pro 2018 plié // Source : Mac Rumors

Une planéité qui ne devrait pas dévier de 400 microns

Dans son argumentaire, Apple (re)précise que la planéité ne devrait pas dévier de plus de 400 microns (0,4 millimètre) — une épaisseur équivalente à quatre feuilles de papier. « La présence de bords droits et de fentes d’antenne peut rendre les légères variations de planéité plus visibles uniquement depuis certains angles de vision, imperceptibles en utilisation normale », souligne le géant de la tech. Si pliure il y a, elle ne devrait pas s’accentuer avec le temps.

Les photos des victimes de ce phénomène suggéraient pourtant une pliure bien plus prononcée et visible que celle admise par Apple — qui assume ces variations noir sur blanc. Pour elles, un programme d’échange ne semble pas à l’ordre du jour, mais rien ne dit que des unités défectueuses ne seront pas remplacées au cas par cas. Cela arrive avec tous les produits.

Si jamais vous comptez acheter un iPad Pro 2018, qu’il soit LTE ou non, on vous conseille de l’inspecter sous tous les angles. La variation de 400 microns est suffisamment petite pour faire valoir son droit de rétraction en cas de doute, qui chez Apple est particulièrement généreux : l’entreprise ne vous posera pas de question si vous ramenez un objet, même utilisé, sous 14 jours.

À lire sur Numerama : Test de l’iPad Pro  : la tablette tactile la plus ambitieuse d’Apple tient-elle ses promesses  ?

Crédit photo de la une : Ulrich Rozier pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux