Sur son compte Twitter, le riche entrepreneur Yusaku Maezawa a mis en jeu 800 000 euros. Il détient depuis le record du tweet le plus retweeté de l'histoire.

Avec ses 4,5 millions et quelques retweets, le tweet qu’a écrit Yusaku Maezawa le 5 janvier est très rapidement devenu le message le plus partagé du réseau social. À l’intérieur, il promet… de l’argent.

8 000 euros par gagnant

Yusaku Maezawa est un entrepreneur japonais. Fondateur du site de prêt-à-porter Zozotown, il ne manque pas d’argent. Il s’est d’ailleurs récemment offert une place pour devenir l’un des premiers passagers d’un vol touristique autour de la Lune organisé par SpaceX, la firme d’Elon Musk.

Dans son tweet, il explique qu’il va redistribuer au hasard une partie de sa fortune.

«  Les ventes de début d’année de ZOZOTOWN sont les meilleures jamais observées. 10 milliards de yens ont déjà été dépensés [sur le site]. En guise de remerciement, je donnerai 100 millions de yens (100 millions pour 100 personnes) à des personnes, en espèces », décrit-il.

100 personnes seront désignées vainqueurs, et elles remporteront chacune une partie de cette somme, soit environ 8 000 euros, en espèces. Pour gagner, il faut suivre l’entrepreneur sur Twitter, et retweeter son message avant le lundi 7 janvier. Yusaku Maezawa explique qu’il contactera les gagnants par message privé.

Yusaku Maezawa, à gauche. À droite, il est dessiné dans un habit d’astronaute. // Source : Captures d’écran Instagram / Yusaku Maezawa

Il ajoute à son message une sorte de carte de vœux pour 2019. Inspirée du film E.T, l’extraterrestre,  elle montre un homme sur une fusée en partance vers la Lune.

Le record du fan de nuggets battu

Jusqu’à présent, le record du nombre de retweets était détenu par Carter Wilkerson. Cet adolescent avait demandé en avril 2017 à l’enseigne de fast-food Wendy’s à combien de retweets elle lui offrirait un an de nuggets gratuites.

Il avait obtenu plus de 3,5 millions de retweets, contre 3,3 pour le record précédent (un tweet d’Ellen DeGeneres aux Oscars).

Avec cette promesse d’argent, Yusaku Maezawa montre combien ce genre de « record » peut être, au fond, absurde, lorsqu’ils peut être battu par la simple promesse de versement financier.

Partager sur les réseaux sociaux