Un avion s'est crashé... sur un Model X. Ses occupants en sont sortis indemnes.

« Mon Dieu, cette voiture a sauvé notre vie aujourd’hui » affirme Oniel Kurup. Il a vu sa vie défiler devant ses yeux au moment où un avion s’est encastré sur son Model X. Une fois n’est pas coutume, la voiture de Tesla a prouvé sa capacité à assurer la sécurité de ses occupants, qui sont sortis indemnes malgré la violence du choc. Les images, partagées par le conducteur sur son compte Facebook le 20 septembre 2018, en attestent.

Dans les colonnes de Business Insider, un porte-parole de la Drug Enforcement Agency a confirmé l’accident, survenu pendant un exercice. « L’avion a connu des problèmes mécaniques, et les pilotes ont dû opérer un atterrissage en urgence », a-t-il expliqué. En regagnant le sol, l’engin aérien a percuté plusieurs véhicules, dont le Model X dans lequel se trouvaient un conducteur et un passager. L’un des trois agents de la DEA, blessé, a été emmené à l’hôpital avant d’en sortir rapidement.

Model X versus avion // Source : Facebook Oniel Kurup

« Pas une seule égratignure »

Témoin privilégié de la scène, Oniel Kurup n’a pas tari d’éloges sur sa voiture : « Je n’ai pas une seule égratignure. Personne ne m’a cru quand j’ai appelé pour dire qu’un avion s’était crashé sur moi. Tesla et les gens croyaient à un canular. Ma femme m’a ri au nez au début… » Pour sûr, le Model X n’a pas failli à a sa réputation de SUV le plus sécurisé de sa catégorie selon le crash-test de la NHTSA (Agence fédérale des États-Unis chargée de la sécurité routière).

Alerté sur Twitter le jour même, Elon Musk l’a joué sobre pour une fois. Il s’est contenté d’un simple, «  Waouh, heureux qu’ils aillent bien ! » Cité par le Houston Chronicle, le shérif Troy Nehls a, lui, eu plus peur que les victimes : «  Imaginez que vous soyez en train de rouler sur la Voss Road et que, soudainement, un avion percute votre véhicule. Cela me suffirait à avoir un arrêt cardiaque ! »

Model X versus avion // Source : Facebook Oniel Kurup

Partager sur les réseaux sociaux