Aston Martin a partagé les détails techniques et deux images de la Rapide E, sa première voiture électrique produite à 155 exemplaires.

James Bond roulera-t-il un jour en électrique ? En tout cas, Aston Martin a décidé, depuis quelques moi déjà, d’épouser la mobilité du futur. Dans un communiqué de presse publiée le 12 septembre 2018, l’illustre constructeur a matérialisé son ambition en levant le voile sur la Rapide E, version EV de sa berline sportive.

Le bolide ne sera produit qu’à 155 exemplaires ( !) et les fortunés clients seront livrés à partir du dernier trimestre de l’année 2019. Pour patienter, Aston Martin précise la fiche technique de sa voiture dont le look, décrit comme optimisé de manière aérodynamique, est à peine montré, dans une photo officielle.

Aston Martin Rapide E // Source : Aston Martin

Plus de V12 mais 610 chevaux

Sous le capot, la Rapide E troque un bloc V12 pour deux moteurs électriques jumeaux montés à l’arrière et capables de délivrer une puissance équivalente à 610 chevaux. Avec cet argument, le véhicule pourra abattre le 0 à 96 km/h en moins de 4 secondes, passer de 80 à 112 km/h en 1,5 seconde et atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h. Pour arriver à un tel niveau d’accélération, même quand la batterie n’est pas rechargée à fond, Aston Martin s’est rapproché de Williams Advanced Engineering, spécialiste de la mobilité électrique.

Du côté de l’autonomie, Aston Martin ne prend pas trop de risques en annonçant un peu plus de 320 kilomètres selon le cycle WLTP. Sur ce point, les ingénieurs se sont focalisés sur un système de refroidissement pensé pour garantir des performances consistantes. C’est l’un des challenges posés par la motorisation électrique. « Le but est d’offrir la performance maximale, quel que soit le niveau de la batterie, comme c’est le cas pour un véhicule thermique », précise le constructeur.

La Rapide E sera assemblée dans l’usine de St. Athan, pensée comme le berceau de l’électrification pour les marques Aston Martin et Lagonda. On n’ose même pas imaginer le prix.

Partager sur les réseaux sociaux