Un brevet déposé par Apple suggère que l'assistant vocal Siri sera bientôt capable de reconnaître plusieurs voix.

Siri n’est pas le meilleur des assistants vocaux. Bien au contraire : il est à traîne par rapport à celui de Google. Pas toujours pertinente dans ses réponses, l’intelligence artificielle d’Apple est, en outre, incompatible avec le multivoix. Un vrai problème pour les objets connectés aptes à être utilisés par plusieurs personnes — au hasard, un iPad ou un HomePod.

Mais Apple est semble-t-il en train de songer à rectifier le tir au sujet de cette fonctionnalité très importante pour la protection des données personnelles. Le 14 août 2018, nos confrères d’Apple Insider ont mis la main sur un brevet suggérant un Siri susceptible de reconnaître plusieurs voix. Comme le fait déjà Google Assistant avec jusqu’à six profils différents.

Apple HomePod. Numerama

À quoi cela sert ?

Aujourd’hui, un iPhone peut reconnaître son propriétaire avec la requête Dis Siri. Mais, par exemple, n’importe qui peut demander à un HomePod de lire les derniers messages reçus par le compte associé à l’enceinte intelligente. Un vrai problème que pourrait éviter le multivoix.

Ensuite, qui dit multivoix dit multi-utilisateur. Soit un autre bénéfice qui permettrait d’enregistrer plusieurs personnes sur un objet d’utilité commune. En plus de protéger l’intimité de chacun par la mise en place de restrictions, le multivoix offrirait à Siri la possibilité de proposer différentes commandes personnalisées en fonction de ce qu’il entend et à partir des usages passés. Par exemple, si on demande souvent à appeler un contact spécifique, alors Siri pourrait plus facilement le suggérer.

Selon le document, Siri reconnaîtrait les différentes voix avec plusieurs méthodes : une empreinte vocale, un mot de passe ou une phrase personnalisée. En théorie, une telle évolution serait simplement logicielle et, de facto, concernerait aussi les produits déjà mis sur le marché.

Partager sur les réseaux sociaux