Google travaille sur une grosse mise à jour de Gmail. Parmi les fonctionnalités qui sont encore en phase de test figure l'option permettant à un usager de définir une date d'expiration pour les mails qu'il envoie. Ceux-ci ne seraient plus lisibles par le destinataire une fois l'échéance passée.

« Ce message s’auto-détruira dans cinq secondes ». Si vous êtes cinéphile, sans doute avez-vous reconnu cette phrase culte de Mission Impossible, prononcée dès l’instant où le protagoniste a fini de lire ou d’entendre les instructions secrètes données par sa hiérarchie pour sa prochaine opération. La suite, vous la connaissez : à ce moment-là, le média sur lequel était enregistré le message part en fumée.

Si une fonctionnalité vous était proposée dans votre messagerie, auriez-vous envie de vous en servir ? Si vous avez un compte sur Gmail, vous pourriez prochainement bénéficier de ce type d’option. En effet, il a été constaté que Google est justement en train de tester des mails dotés d’une date d’expiration — c’est ce que montrent des captures d’écran relayées par TechCrunch.

Ici, il n’y aura bien entendu pas d’explosion de votre PC ou de votre smartphone dès que vous aurez fini de lire un mail doté d’une date d’expiration (encore heureux !).

Par contre, en optant pour ce réglage, le destinataire recevant ledit message pourra bénéficier d’un mode « confidentiel » dans lequel l’émetteur pourra déterminer à partir de quand le mail ne pourra plus être consulté et s’il faut un mot de passe pour le lire.

ProtonMail et l’expiration du courrier

Il faut noter que l’expiration des courriers électroniques n’est pas une fonction très nouvelle : le webmail sécurisé ProtonMail (celui-ci met à disposition un service doté d’un fort degré de sécurité et de confidentialité du fait de l’emploi d’un procédé cryptographique très efficace quand il est bien employé — à savoir le chiffrement de bout en bout) propose justement cette option.

Pour l’utiliser, il est nécessaire que les deux correspondants utilisent le même service, à savoir ProtonMail. Dans le cas de Gmail, l’utilisation de cette fonctionnalité, si elle est un jour intégrée au webmail, fonctionnera avec n’importe quel autre compte Gmail. Par contre, sa compatibilité avec un autre service, comme Laposte.net ou la solution fournie par votre FAI, est pour l’instant incertaine.

ProtonMail propose l’expiration des mails.

Lorsque le mode confidentiel est utilisé, il apparaît que certaines options (transfert, téléchargement ou copie du contenu du mail et de ses pièces jointes) sont coupées. Cependant, il est manifestement possible de contourner en partie ces protections en procédant à une capture d’écran — c’est ce que démontrent les captures réalisées par nos confrères.

En l’état actuel des choses, l’envoi d’un mail avec le mode confidentiel aboutit à la création d’un lien qui sera envoyé au destinataire. Le message lui-même ne sera pas envoyé dans sa boîte aux lettres, mais il aura accès à un lien depuis lequel il accédera au contenu. L’option est toutefois susceptible d’évoluer, dans la mesure où il s’agit d’une fonctionnalité en cours de test chez Google.

Du confidentiel sur Gmail ?

Si la fonctionnalité présente un certain intérêt — le fait est que l’usage de Gmail est très répandu dans le monde, y compris dans le milieu de l’entreprise –, il peut être quelque peu paradoxal de chercher à faire transiter des informations confidentielles sur un service qui, s’il a cessé de scanner le courrier électronique de Gmail pour afficher de la publicité ciblée, n’a pas arrêté ni le scan des mails ni la publicité ciblée.

Dans ces conditions, il serait peut-être préférable d’opter pour la messagerie interne de l’entreprise, si vous devez envoyer des informations confidentielles à un collègue. Pour les autres, si vous tenez absolument à utiliser Gmail, le mieux à faire est de chiffrer les pièces jointes avant de les mettre en ligne et les envoyer. Ainsi, le destinataire n’aura plus qu’à les récupérer et les déchiffrer sur son ordinateur.

Le test sur ce mode d’envoi s’inscrit dans une mise à jour d’importante de Gmail, qui va être prochainement proposée. Nouvelle interface, réponses suggérées sur la version web de la messagerie, mode hors-ligne, accès aux applications G Suite depuis le service ou bien le report d’un mail reçu à une date ultérieure. Il faudra plusieurs semaines pour que cette mise à jour soit déployée.

Partager sur les réseaux sociaux