Peugeot ne veut pas rater le virage des voitures à conduite automatisée. Le constructeur automobile compte lancer un premier modèle d’automobile automatique en 2018. Dans un premier temps, le véhicule se déplacera seul dans les bouchons.

Renault ne sera pas le seul constructeur automobile français à s'engouffrer dans le marché des voitures équipées d'un système de conduite automatique. Le groupe PSA Peugeot Citroën proposera lui aussi d'ici trois ans un véhicule capable de se mouvoir sans l'intervention directe du conducteur. C'est ce qu'a indiqué Carlos Tavares, président du directoire, au cours d'une audition à l'Assemblée nationale.

"Nos premières technologies liées à l'aide à la conduite, et notamment liées à la conduite automatisée, seront disponibles sur notre prochaine génération de Peugeot 508", a-t-il fait savoir, dans des propos repris par l'AFP. Interrogé à ce sujet, un porte-parole du constructeur a été plus précis, en promettant que ce système sera présent dans le successeur de la Peugeot 508, dont l'arrivée est prévue en 2018.

Dans un premier temps, la conduite automatique proposée par Peugeot ne sera fonctionnelle que pour des situations très précises, comme les embouteillages. Il faudra attendre encore quelques années pour que le système de bord puisse gérer d'autres cas de figure, comme la conduite sur un parking, sur autoroute et, à plus long terme, en ville, sans l'assistance du conducteur.

Sur la conduite automatisée dans les bouchons, c'est Renault qui dégainera le premier puisque l'entreprise emmenée par Carlos Ghosn a promis lors du Mobile World Congress qu'une voiture semi-automatique sera commercialisée dès l'année prochaine. Nissan, le partenaire de Renault, sortira de son côté un modèle équipé d'un système équivalent.

( photo : CC BY-SA Thesupermat )

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !