Le 31 janvier 2018, les équipes d'Airbus chargées du projet Vahana ont probablement retenu leur souffle. Pendant quelques secondes, leur prototype de taxi volant et autonome a décollé du sol lors d'un premier vol test.

Il y a presque un mois, Volocopter a fait une démonstration de force pendant le CES 2018 en faisant voler son taxi autonome lors d’une conférence du salon. De quoi motiver sans doute un peu plus Airbus à faire également décoller son propre prototype, arrivé dans l’Oregon en novembre dernier.

Zach Lovering, chargé du projet Vahana chez Airbus, a annoncé le 1er février 2018 dans une publication de blog que le premier vol du taxi autonome avait eu lieu. La veille, l’appareil a plané dans les airs à 8 heures 52 très précises, pendant 53 secondes.

Le prototype Alpha One s’est élevé à cinq mètres de hauteur, avant de redescendre sans encombre. Ce premier test a été suivi d’un autre vol le lendemain.

Vahana

Bientôt des vols vers l’avant ?

« Notre objectif est, depuis longtemps, de concevoir et de construire un ADAV [ndlr : un aéronef à décollage et atterrissage verticaux] électrique et autonome qui pourra répondre aux besoins croissants de la mobilité urbaine. Nous voulons démocratiser le vol personnel en tirant parti des dernières technologies comme la propulsion électrique, le stockage d’énergie et la vision industrielle », écrit le responsable du projet Vahana.

Le « véhicule des dieux » — la signification du nom de Vahana — a été développé au sein de l’, l’avant-poste d’Airbus au sein de la Silicon Valley. Après ces premiers vols stationnaires, l’équipe se prépare à mener d’autres tests, qui incluront probablement des vols vers l’avant.

Il faudra encore patienter un peu avant de voir si Airbus parvient à déjouer les prédictions des celles et ceux qui pensent que les voitures volantes ne sont pas près de voir le jour.

Partager sur les réseaux sociaux