Magic Leap dévoile enfin l'objet qui va propulser sa vision de la réalité augmentée. Il était temps : le concept pique notre curiosité.

Il en aura fallu du temps à Magic Leap pour présenter une première version de son casque. Il faut dire que la startup effrayait les observateurs les plus sceptiques : avec ses levées de fonds record basées sur des films en images de synthèse, elle avait tout d’une bulle technologique prête à exploser. Aujourd’hui, après des années à affirmer qu’elle allait révolutionner la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte, Magic Leap présente enfin l’objet au cœur de toutes les attentes : son casque Magic Leap One.

D’après le site que vient de mettre en ligne la startup, Magic Leap One se compose de trois éléments : un petit ordinateur embarqué qui s’attache à votre pantalon et serait « aussi puissant qu’un « PC Alienware » (on n’y croit pas trop), un casque qui semble bardé de capteurs (6 caméras, un ordinateur qui contrôle la vision embarquée, des micros…) et qui a été conçu pour être aussi performant que léger et une petite télécommande qui ressemble à s’y méprendre à celles que Google propose sur ses casques DayDream.

Toute la promesse de Magic Leap tient dans la technologie nommée Digital Lightfield et qui est au cœur du casque. Elle est censée vous permettre de voir dans le réel des objets virtuels, à un niveau de réalisme jamais atteint. Pour la startup, tout est question de lumière et de la manière dont votre cerveau parvient à percevoir et à faire cohabiter des éléments réels et des éléments virtuels. Comme le précise le site, le casque est capable de voir comme vous voyez, ce qui veut dire qu’il sait positionner les objets réels et les surfaces pour interagir avec.

Le casque de Magic Leap devrait permettre de résoudre tout à la fois les soucis des casques de réalité virtuelle (une trop grande immersion et une coupure avec le réel) et ceux de l’Hololens de Microsoft, qui présente tant bien que mal des éléments virtuels dans un tout petit champ de vision.

Pour accompagner son casque, Magic Leap a conçu une interface complète pour naviguer dans ces éléments en trois dimensions et va ouvrir dès le début de l’année 2018 un accès au SDK et aux outils pour permettre aux développeurs de proposer du contenu pour la plateforme. Car si les lunettes Magic Leap One nous font penser à ce que Apple pourrait sortir pour AR Kit, Magic Leap part avec un retard qui va être difficile à combler : reposant sur un écosystème propriétaire, les lunettes vont devoir prouver au grand public qu’elles ont du contenu intéressant à afficher.

Les premiers modèles seront envoyés en 2018 : d’ici là, nous aurons probablement eu plus de détails sur leur fonctionnement exact. En tout cas, la présentation de Magic Leap nous rassure et éveille notre curiosité. Et la vôtre ?

Partager sur les réseaux sociaux