Avis aux audiophiles : l’iPhone fait des efforts pour vous séduire. Après avoir longtemps snobé les formats libres concurrents des siens, iOS 11, prochaine itération du système mobile d’Apple, supportera le .flac.

Il n’y a pas de petite nouveauté à la WWDC d’Apple.

Alors que la firme de Cupertino a dévoilé partiellement son iOS 11, logique successeur de 10, les développeurs qui se sont jetés sur la version beta ont pu découvrir une nouveauté inattendue : le support et la lecture des fichiers audio FLAC. 

people-hand-iphone-smartphone

C’est sur Reddit, dans le sous-sujet /iOSBeta/ que des internautes ont remarqué que désormais, les fichiers audio sans pertes du format libre était lisible nativement alors qu’auparavant le support de ce format, pourtant très populaire chez les audiophiles, était laissé aux développeurs tiers. Selon les internautes, la fonctionnalité vient avec l’explorateur de fichier, enfin introduit par Apple, d’iOS 11.

Sur macOS, la question ne semble pas tranchée. Sur Sierra, les .flac ne peuvent être lus par iTunes, qui a toujours rejeté ce format. Il n’est pas garanti que la position de Cupertino pour les Mac et leur lecteur musical ne change, sachant qu’Apple propose toujours son format lossless open source et gratuit depuis 2011 et concurrent du .flac (ALAC).

iTunes-Match1

Quel est l’intérêt et le but d’enfermer les consommateurs dans la bataille des formats qui faisait autrefois rage ? Difficile à dire alors que le streaming commence à homogénéiser, sans que le consommateur ne le remarque, les différents formats en circulation.

La mort du MP3 pourrait par ailleurs accélérer la fin des écosystèmes de formats audio, qui ont mené la vie dure à de nombreux audiophiles par le passé. L’adoption de toutes sortes de formats libres nativement sur les OS reste la meilleure solution pour développer une véritable interopérabilité pour nos musiques.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.