Après l’arrêt du très populaire DVD Decrypter, c’est au tour de DVD Shrink de flancher. Mais il pourrait tout simplement avoir été importé dans les bureaux de Nero…

Comme son nom l’indique, DVD Shrink permet de ré-échantillonner les DVD de façon à faire tenir des DV9 (9 Go) sur des disques de DV5 (4,7 Go). En lui-même, le logiciel n’avait rien d’illégal puisque contrairement à son compère DVD Decrypter, DVD Shrink ne décodait pas le brouillage CSS qui empêche la copie des films.

Or depuis hier, le site officiel indique :

The (only) **Official** DVDShrink Site IS NO MORE!

En français dans le texte : « Le (seul) site officiel de DVDShrink n’est plus ».

Rien de véritablement très surprenant si l’on remarque que la dernière mise à jour du logiciel remonte à plus d’un an. C’était le 25 juillet 2004. Selon certaines rumeurs véhiculées entre autres par notre confrère Slyck, le développeur de DVD Shrink, qui fournissait son logiciel gratuitement à la communauté des utilisateurs, aurait été débauché par Nero.

Et DVD Shrink de devenir… Nero Recode.

(Merci à Shivastudio pour l’information)

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.