Votre espace de stockage se réduit et vous avez besoin de plus de place ? Alors, il est fort probable que vous ayez besoin de faire l’acquisition d’un serveur NAS. Derrière cet acronyme se cachent de multiples caractéristiques pour des usages variés. Il est ainsi parfois difficile de choisir le NAS le plus adéquat pour votre utilisation, tant il y a de choix. Voici les meilleures machines à se procurer en 2024.

Très souvent plafonnés en termes de capacité, les disques durs des ordinateurs ne suffisent plus lorsqu’il s’agit de stocker une grande quantité de données et de les partager facilement. Si certains décident de souscrire à un abonnement Cloud pour confier le stockage de leurs données à un tiers, d’autres font le choix de centraliser leur espace de stockage avec un NAS (Network Attached Storage).

Utilisé principalement par les entreprises comme un support de stockage centralisé, le NAS a bien évolué et s’est démocratisé pour un usage un peu plus domestique.

Au-delà de partager des fichiers entre différents utilisateurs d’un réseau, les NAS modernes font office de véritable HUB et peuvent embarquer différentes applications. À titre d’exemple, aujourd’hui, un NAS peut servir de centre de diffusion pour vos contenus multimédias (films, musiques) vers vos appareils connectés (TV, consoles de jeux, PC portable, etc.).

Quel NAS choisir ? Notre comparatif des meilleurs serveurs en 2024

Retrouvez dans ce tableau les principaux critères permettant de les départager :

ModèleProcesseurMémoireCapacité maximaleCapacité de transcodage vidéoPrix
Synology DiskStation DS124Realtek RTD1296, Quad-core 1.4 GHz1 GB DDR41 baie, jusqu’à 18 ToNon, adapté pour la gestion de fichiers, mais pas pour le transcodage HD169,99 € sur Fnac
QNAP TS-464Intel Celeron N5105, Quad-core 2.0 GHz (burst up to 2.9 GHz)4 GB DDR4 (extensible jusqu’à 16 GB)4 baies, jusqu’à 88 ToExcellente, capable de transcodage 4K669,99 € sur Fnac
TerraMaster F4-424 ProIntel Celeron J4125, Quad-core 2.0 GHz (burst up to 2.7 GHz)8 GB DDR5 (extensible jusqu’à 32 GB)4 baies, jusqu’à 80 ToExcellente, capable de transcodage 4K724,99 € sur Amazon
Tableau comparatif des NAS

Synology DiskStation DS124 : un mini NAS à un prix inférieur à 200 € pour débuter

Synology DiskStation DS124
Synology DiskStation DS124. // Source : Synology

D’un point de vue purement hardware, le Diskstation DS124 n’est pas LA machine de guerre. Cependant, ce NAS une baie*, doté d’un processeur Realtek RTD1619B et de 1 Go de mémoire vive en DDR4, est une solution compacte pour celles et ceux qui souhaitent connecter un disque à leur réseau domestique sans grande difficulté. Ce mini NAS assure parfaitement cette fonction et s’adresse davantage aux débutants qui recherchent à accéder facilement à des fonctionnalités cloud intuitives.

En effet, ce NAS de Synology est idéal pour qui cherche un mini HUB domestique permettant d’organiser ses données sans trop de prise de tête. Avec son OS « DSM » ultra-intuitif, l’installation est simple et le NAS Synology se prend en main très facilement.

Une fois connecté, celui-ci offre une grande accessibilité, puisqu’on peut s’y connecter avec une multitude de périphériques Windows, MacOS, Linux, ChromeOS, Android, iOS ou tout système équipé d’un navigateur… Il est également possible de synchroniser aisément les données stockées sur différents clouds publics, tels que :

  • Google Drive
  • Dropbox
  • Microsoft OneDrive

Avec ce NAS, Synology propose donc un HUB domestique intuitif, parfait pour les débutants qui souhaitent gérer les backups de différents appareils (smartphone, tablette, ordinateur), ou encore stocker du flux vidéo de caméras IP.

QNAP TS-464 : un NAS performant pour les plus aguerris de l’informatique

Considéré comme une référence du milieu de gamme, le QNAP TS-464-4G est un serveur NAS 4 baies parées pour une utilisation un peu plus poussée. Pouvant embarquer jusqu’à 88 To, le modèle se démarque par ses performances. La possibilité d’ajouter deux SSD M.2 en cache permet d’améliorer encore plus les performances du NAS. Ainsi, il s’adapte parfaitement aux petites entreprises ou aux utilisateurs exigeants qui misent sur la performance du NAS et sa rapidité. Il assure un très grand nombre de fonctionnalités pour le FTP, l’impression, le multimédia (photo & vidéo), la virtualisation, le web…

QNAP TS-464
QNAP TS-464. // Source : QNAP

Mais, là où il brille particulièrement, c’est surement dans sa capacité à décoder les flux vidéos 4K en temps réel. Doté d’un processeur Intel Celeron N5095 4 cœurs embarquant une partie graphique, il est relativement à l’aise lorsqu’il s’agit de transcoder des vidéos au format H.264, HEVC et VP9. Seul hic, il ne prend pas en charge l’AV1 – un nouveau codec qui permet d’obtenir des fichiers vidéos d’une grande qualité avec un poids plus léger que ses compères, tout en étant libre de droit.

Néanmoins, avec ce type de performances, le NAS de QNAP est un bon rapport qualité prix pour qui cherche un HUB compatible avec Plex et d’autres applications de streaming populaires.

TerraMaster F4-424 Pro : le NAS sans concessions

TerraMaster F4-424 Pro
TerraMaster F4-424 Pro. // Source : TerraMaster

Cette référence de chez TerraMaster est considéré comme étant un des NAS 4 baies les plus puissants du marché. Et pour cause, le F4-424 Pro embarque un processeur i3-N305 (Intel 7) 8 cœurs cadencés à 3,8 GHz en turbo et une mémoire vive en DDR5. Les performances de ce NAS le placent ainsi comme une excellente option pour le décodage vidéo.

Il peut notamment transcoder des flux 4K dans de nombreux formats, dont l’AV1. Compatible avec Plex, il demeure un choix de premier ordre pour les utilisateurs qui souhaitent diffuser du contenu multimédia comme des films.

En termes de stockage, ce NAS offre 4 baies pouvant accueillir des disques durs et des SSD jusqu’à 20 To chacun, permettant une capacité totale de 80 To. Cette disposition de stockage est idéale pour les professionnels de la création de contenu.

Par ailleurs, il dispose de nombreuses options de connectivité, incluant plusieurs ports USB 3.0 et une sortie HDMI, facilitant ainsi les connexions directes à des périphériques externes et à des écrans.

Quels disque-dur faut-il brancher sur son serveur NAS ?

Une fois le NAS choisi, il faut évidemment se pencher sur le choix du disque dur pour en profiter pleinement. Il est conseillé d’utiliser des disques durs spécialement conçus pour un usage avec un NAS.

Il vaut mieux éviter les disques durs standards pour ordinateurs de bureau, car ils ne sont pas faits pour une utilisation 24/7 et risquent de ne pas durer aussi longtemps dans un NAS. Optez plutôt pour des disques conçus pour fonctionner en continu. Ils sont réputés comme étant plus fiables et gèrent mieux les vibrations et la chaleur.

WD Red Plus 4To
WD Red Plus 4To. // Source : Western Digital

IronWolf Pro 4 To
IronWolf Pro 4 To. // Source : Seagate

Toshiba N300
Toshiba N300 // Source : Toshiba

Comment choisir son Serveur NAS en 2024 : nos conseils pour les départager

Pourquoi avoir un NAS chez soi ?

Bien que l’utilisation d’un NAS à domicile ne soit pas spécialement répandu, un serveur de ce type peut faire office de cloud personnel. Aujourd’hui, ceux-ci sont généralement dotés d’un système d’exploitation intuitif, le plus souvent connectés à internet, ce qui en fait une bonne alternative par rapport au cloud public (Google, Dropbox, etc.).


Les NAS s’apparente à des HUBs qui sécurisent et partagent vos fichiers (photos, vidéos, documents) avec tous les appareils connectés à votre réseau domestique. À titre d’exemple, il peut être judicieux d’en utiliser un pour effectuer et conserver de manière sécurisée des backups de ses appareils (smartphone, PC, tablette, etc.) en un même point en cas de pannes.

Un serveur NAS est-il facile à utiliser ?

Cela dépend de la gamme et de la marque. Globalement, les NAS modernes sont conçus pour être assez conviviaux, même pour les débutants en informatique. La plupart des fabricants fournissent des Interfaces web avec une certaine facilité d’utilisation, rendant la configuration et l’accès à distance de votre NAS extrêmement simples, via des applications mobiles par exemple.

Pour les utilisateurs de Windows : ajouter un NAS à l’explorateur de fichiers est facile. Cliquez seulement avec le bouton droit sur « Ce PC », et sélectionnez « Ajouter un emplacement réseau » puis suivez les instructions.

Sous macOS : vous pouvez ajouter un NAS au Finder en allant dans « Aller » > « Se connecter au serveur », puis en entrant l’adresse du NAS. Ces méthodes permettent d’accéder rapidement et facilement à vos fichiers stockés.

Quel NAS pour un particulier ?

Privilégiez les NAS avec un nombre de baies inférieures à deux et choisissez un NAS moderne doté d’un système d’exploitation simple à prendre en main.

Avec ce type de NAS, n’avez pas besoin d’être un expert en informatique pour profiter des fonctionnalités premières d’un NAS, comme le stockage de fichiers, la sauvegarde automatique ou le streaming multimédia.

Quel NAS choisir pour la maison ?

Si vous cherchez quelque chose de simple pour sauvegarder vos photos et vidéos, un modèle avec une ou deux baies peut faire l’affaire. Mais si vous êtes plutôt branché multimédia, avec des besoins de streaming ou de stockage de gros fichiers, un NAS avec plusieurs baies et des options RAID pourrait être plus adapté. Dans tous les cas, essayer de privilégier un NAS compact et compatible avec vos appareils.

NAS de bureau
NAS de bureau. // Source : Synology

Quels sont les prérequis pour utiliser un NAS ?

Les besoins spécifiques en termes de matériel pour utiliser un NAS moderne sont plutôt simples. Vous avez besoin d’un réseau domestique fonctionnel avec un routeur et des câbles RJ45 pour les ports Ethernet si vous optez pour une connexion filaire. Si vous préférez le Wi-Fi, assurez-vous d’avoir une carte réseau compatible sur le NAS et bon signal pour des performances optimales. Ensuite, vous aurez besoin d’un ou plusieurs disques durs compatibles avec votre NAS pour stocker vos données. Enfin, un ordinateur, une tablette ou un smartphone connecté au même réseau vous permettra de configurer et de gérer votre NAS.

Quelle marque de NAS choisir ?

Synology, QNAP, TerraMaster, Asustor, pour n’en citer que quelques-unes, offrent toutes une gamme de NAS de qualité. La sélection des meilleurs NAS dépend vraiment de vos besoins spécifiques. Par exemple, Synology fournit un système d’exploitation DiskStation Manager (DSM) ultra-intuitif pour exécuter différentes taches. Idem pour Asustor. QNAP, quant à lui, se distingue par ses performances et ses fonctionnalités avancées pour les professionnels.

Qu’est-ce qu’une baie et combien en faut-il sur un NAS ?

Une baie désigne le compartiment qui contient le ou les disques durs d’un NAS. Le nombre de baies sur un NAS dépend réellement de vos besoins. Si vous avez juste quelques fichiers à stocker, une seule baie peut suffire. Mais, pour un professionnel qui cherche une meilleure sécurité des données et éviter les cas de pannes, il est préférable de se diriger vers plusieurs baies proposant des options RAID (Redundant Array of Independent Disks).

NAS 12 baies
NAS 12 baies. // Source : Synology

Avec quatre baies ou plus, vous bénéficiez d’une capacité de stockage plus grande et de configurations RAID plus solides, qui protègent vos données contre les pannes de disque et améliorent les performances.

À quoi sert le RAID sur un NAS ?

Le RAID sur un NAS, c’est un peu comme une assurance pour vos données en cas de panne. En fonction de la configuration RAID que vous choisissez (RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 6, etc.), vous pouvez améliorer la sécurité et/ou les performances de vos fichiers.

  • Le RAID 0 répartit équitablement les données sur chaque disque dur pour améliorer la vitesse de lecture maximale. Ce mode améliore nettement les performances et l’espace disponible, mais si un disque échoue, toutes les données sont perdues.
  • Le RAID 1 assure une duplication des données sur tous les disques durs, offrant une sécurité accrue en cas de défaillance d’un des disques. Mais, cela a un coût en espace de stockage, puisqu’il réduit de moitié la capacité totale de stockage et peut légèrement ralentir les opérations d’écriture.
  • Le RAID 5 combine les avantages des RAID 1 et 0, nécessitant au moins 3 disques pour fonctionner. Il maintient un bon équilibre entre redondance et performance, avec une meilleure utilisation de l’espace disque. En revanche, les écritures sont un peu moins rapides et il est un peu plus complexe à configurer.
  • Les RAID 6 et 10 sont des variantes améliorées du RAID 5, mais exigent un matériel haut de gamme de minimum 4 baies. Il peut tolérer la défaillance de plusieurs disques, tant qu’ils ne sont pas dans la même paire. Mais il réduit la capacité de stockage de moitié.

Quelle capacité de stockage faut-il pour un serveur NAS ?

Encore une fois, la capacité de stockage nécessaire pour un NAS dépend de ce que vous voulez en faire. Pour un usage standard, comme le stockage de documents, photos et vidéos, 2 à 4 To peuvent suffire. Mais si vous avez beaucoup de vidéos HD ou 4K et prévoyez de faire des sauvegardes régulières pour plusieurs appareils, pensez à 8 To ou plus. C’est toujours mieux d’avoir un peu plus d’espace que pas assez, surtout si vos besoins en stockage augmentent avec le temps.

Quel NAS choisir pour Plex ?

Optez pour un NAS du marché avec un processeur costaud et une bonne quantité de mémoire vive. Des modèles comme le F4-424 Pro de chez TerraMaster, le QNAP TS-464 ou encore le AS-5404T de chez Asustor font très bien le job et permettent de diffuser son contenu en HD et 4K.

Plex
Plex. // Source : Asustor

Quels ports Ethernet pour diffuser son contenu via son NAS ?

La plupart des NAS du marché sont équipés de ports Ethernet Gigabit. Cela signifie qu’ils peuvent transférer des données à une vitesse allant jusqu’à 1 gigabit par seconde, ce qui est assez rapide pour la plupart des tâches domestiques. Certains modèles plus avancés proposent même des ports Ethernet 2.5GbE, avec des vitesses de transfert encore plus rapides pour les gros fichiers ou les flux vidéo en haute définition.

Comment sauvegarder ses données avec un NAS ?

Pour sauvegarder et synchroniser vos données avec un NAS, sous Windows, vous pouvez utiliser des logiciels comme « Historique des fichiers » intégré au système, ou des solutions tierces (Acronis True Image, SyncBack…) Avec ces programmes, vous pourrez configurer des sauvegardes régulières vers un dossier partagé sur le NAS.

Sous macOS, vous pouvez utiliser Time Machine en accédant aux « Préférences Système », en sélectionnant « Time Machine », puis en choisissant le dossier partagé configuré sur le NAS pour les sauvegardes. Assurez-vous tout de même que celui-ci est correctement configuré et accessible sur votre réseau local.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.