Trois ans après Apple, Google déploie à son tour un réseau décentralisé, alimenté par l’ensemble des smartphones Android de la planète. « Find My Device » peut retrouver un smartphone sans Internet et sans GPS, au même titre que des clés ou un vélo.

Après le réseau Tile, le réseau Apple et le réseau Samsung, Google lance officiellement son réseau Find My Device après plusieurs années de développement.

Depuis le 8 avril 2024, les trois milliards d’appareils Android dans le monde peuvent agir comme des balises de géolocalisation. Un smartphone Pixel perdu, même éteint, peut être repéré par n’importe quel autre smartphone Android, qui enverra aux serveurs de Google un signal pour l’informer de la dernière position de l’appareil égaré. Au vu de l’immensité du parc Android, le réseau Find My Device devient sans doute le plus vaste de la planète.

Une compatibilité entre Google et Apple pour éviter les mauvais comportements

En plus d’une meilleure localisation pour les smartphones, qui n’ont plus besoin d’être connectés à Internet pour être repérés (les Pixel 8 sont les seuls à être repérables éteints, pour l’instant), le réseau Find My Device va permettre à Google de s’attaquer au marché des traqueurs Bluetooth. Chipolo, Pebblebee, Eufy, Jio et Motorola vont lancer des concurrents du Apple AirTag qui s’appuieront sur le réseau de Google. Ils permettront de retrouver des clés ou un porte-monnaie en quelques secondes et partout dans le monde. À terme, on peut imaginer que Google lancera son propre Pixel Tag.

Plusieurs appareils existants, comme les casques de Sony ou de JBL, vont recevoir des mises à jour pour intégrer le réseau Find My.

Captures d'écran de l'appli Google Find My, qui permet de localiser un appareil ou un objet.
Captures d’écran de l’appli Google Find My, qui permet de localiser un appareil ou un objet. // Source : Google

Quid des dérives, alors que certains utilisent le AirTag et ses concurrents pour des usages malveillants ? Si un traqueur Find My vous suit trop longtemps, vous recevrez une notification. À noter qu’iOS 17.5, la future mise à jour de l’iPhone, pourra aussi détecter la présence d’un traqueur Google, sans application à installer.

Tile et Samsung peuvent-ils survivre au réseau de Google ?

Bien installé avec son AirTag et son réseau Localiser, Apple ne devrait pas être affecté par le réseau de Google.

En revanche, l’équation est plus compliquée pour Tile et Samsung. Le premier dépend de son réseau d’accessoires (qui est logiquement plus petit que celui d’Android), le second fait doublon. Les smartphones Samsung représentent une part considérable du marché Android, mais font aussi tourner le réseau Google Find My. Bref, la question d’un passage des SmartTag du réseau Samsung à celui de Google risque de se poser, quand le nouveau réseau sera déployé mondialement. Tous les appareils Android à partir d’Android 9 (2018) sont compatibles.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !