Microsoft Copilot, le nouveau nom de Bing Chat, est désormais disponible en application sur Android. Copilot permet de discuter avec une IA alimentée par le modèle GPT-4 ou de générer des images avec Dall-E, sans avoir à payer.

À en croire le classement des applications gratuites les plus téléchargées ces derniers mois, ChatGPT est en train de tout écraser sur son passage. L’outil d’OpenAI, qui permet de discuter avec une intelligence artificielle en écrivant, en parlant ou en envoyant un fichier (image, PDF…) rencontre un immense succès. Après avoir misé sur un lancement purement web, OpenAI parie dorénavant sur les smartphones pour faire de ChatGPT un réflexe. Des dizaines de millions de personnes l’ont déjà adopté.

Ce succès, Microsoft l’a vu. En tant que propriétaire d’OpenAI à hauteur de 49 %, le géant du logiciel a aussi le droit d’utiliser le modèle de langage GPT-4 dans ses produits. Microsoft a lancé un concurrent de ChatGPT nommé Bing Chat en février 2023 (même s’ils s’appuient sur les mêmes technologies), puis l’a renommé Microsoft Copilot en novembre. Pour ne pas laisser ChatGPT seul au sommet de l’App Store et du Play Store, Microsoft vient même de lancer l’application Copilot pour Android.

Microsoft Copilot : une version gratuite de ChatGPT Plus

Pourquoi seulement sur Android ? Sans doute parce que l’application iOS est encore en cours de développement. Comme l’a remarqué Neowin, Microsoft a discrètement lancé sa nouvelle application à la fin du mois de décembre, sans aucune communication (il le fera sans doute début 2024). Microsoft Copilot vient remplacer l’application Bing, autrefois obligatoire pour accéder au service sur mobile.

Pourquoi utiliser Microsoft Copilot plutôt que ChatGPT ? Pour une raison simple : Microsoft utilise le modèle de langage GPT-4, le même que dans la version payante de ChatGPT (24 euros par mois). Même si son intelligence artificielle n’est pas identique (Copilot a ses propres consignes, ce qui lui confère sa « personnalité »), Microsoft est celui qui offre le chatbot gratuit le plus avancé du marché. Copilot prend en compte beaucoup plus de paramètres que la version gratuite de ChatGPT, qui se base sur le modèle GPT-3.5.

L'interface de Microsoft Copilot sur Android.
L’interface de Microsoft Copilot sur Android. // Source : Captures d’écran Numerama

Dans Copilot, Microsoft permet de discuter avec GPT-4, de lui demander d’analyser des photos ou des documents, de générer des images ou de parler. Une de ses bonnes idées est de permettre l’importation d’un PDF directement depuis le menu partage d’Android, pour demander un résumé en quelques secondes. L’application Bing permettait déjà de faire ça, pas ChatGPT.

Avec son application Copilot (accessible aussi à l’adresse copilot.microsoft.com), Microsoft s’offre un moyen de peser sur le marché des IA génératives. Il est probable que les utilisateurs continuent de préférer le ChatGPT original, mais Copilot est un bon moyen d’obtenir de longues réponses gratuitement (ou Bing sur iOS, en attendant l’app officielle). Il faut aussi noter que Copilot est désormais intégré à Windows 11.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !