Sony renouvelle une nouvelle fois ses écouteurs haut de gamme. Les WF-1000XM5 continuent de rectifier le principal défaut des produits de la marque : le confort. Mais ils décrochent un peu sur la réduction de bruit active.

Tous les deux ans, Sony lance une nouvelle génération de ses écouteurs haut de gamme. Deux ans après les WF-1000XM4, personne ne sera surpris de découvrir l’existence des WF-1000XM5. On aurait beaucoup aimé que leur nom change pour devenir plus prononçable, mais ce n’est pas encore cette année que Sony prendra cette (bonne) résolution. Sony aurait pu lancer une version « Pro » de sa gamme LinkBuds à la place. Mais non.

Les WF-1000XM5 ont bien évidemment la lourde tâche de prendre la suite des WF-1000XM4, considérés comme des références sur un segment où la concurrence est rude. Bose propose la meilleure réduction de bruit avec les QuietComfort Earbuds II, Apple a remis l’église au centre du village avec les AirPods Pro 2. L’objectif de Sony est multiple, sachant qu’il est aussi nécessaire de continuer à peaufiner une formule jusqu’alors maîtrisée. Si les propriétaires des WF-1000XM4 ne changeront pas pour des WF-1000XM5, ces derniers offrent un confort enfin à la hauteur du positionnement des écouteurs.

Un écouteur Sony WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Un écouteur Sony WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des écouteurs toujours plus petits et confortables

Le confort n’a pas toujours été la qualité première des écouteurs imaginés par Sony. On garde encore en mémoire le design loin d’être pratique des WF-1000XM3 (avec un air d’oreillettes Bluetooth). Fort heureusement, les ingénieurs de Sony l’avaient compris, puisqu’ils ont rectifié le tir avec les WF-1000XM4.

Avec les WF-1000XM5, ils semblent arriver au bout du tunnel avec des écouteurs tout à la fois élégants et bien plus faciles à porter. Il faut dire qu’ils ont subi un gros régime : ils sont environ 25 % plus petits et 20 % plus légers. Côté look, Sony continue de privilégier un format sans tige — caractéristique principale des AirPods d’Apple.

Le confort et la tenue s’avèrent irréprochables

Concrètement, les WF-1000XM5 ressemblent à des petits haricots aux finitions irréprochables. La forme, légèrement profilée, est pensée pour s’insérer aisément dans l’oreille, et Sony fournit pas moins de quatre tailles d’embouts (XS, S, M et L). La petite taille des WF-1000XM5 a néanmoins l’inconvénient de son principal avantage : tandis que le confort et la tenue s’avèrent irréprochables (même sur de longues sessions), la taille très réduite rend les manipulations un peu complexes. C’est surtout vrai pour l’insertion, qui représente un coup à prendre. Avec une tige, ce — léger — problème serait résolu.

Les WF-1000XM5 sont dotés de la certification IPX4, ce qui les protège contre les éclaboussures, la sueur et la pluie. On les a testés à l’occasion de quelques séances de running et nous avons plus qu’apprécié leurs performances dans ces conditions. Ils sont livrés dans un petit boîtier de recharge compatible avec la charge sans fil et pourvu d’un port USB-C. Il est pensé pour offrir deux charges pleines, pour un total de 24 heures d’utilisation en tout (8 + 16). Soit de quoi voir venir.

Boîtier de recharge des écouteurs Sony WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Boîtier de recharge des écouteurs Sony WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des fonctionnalités en veux-tu en voilà

Connexion Bluetooth multiple, réduction de bruit active (adaptative au besoin), mode transparent, son à 360 degrés (avec suivi de la tête, fonction qui ne convainc pas chez Apple), audio haute résolution, égaliseur… En termes de technologies embarquées, les WF-1000XM5 ne manquent de rien. Tout est regroupé dans une application disponible sur iOS et Android, depuis laquelle on peut régler divers paramètres, gérer les zones tactiles (sur lesquelles il faut tapoter, ce qui n’est pas des plus agréables) et télécharger/installer des mises à jour.

Forcément, avec autant de fonctionnalités proposées, il y a matière à s’y perdre un peu dans l’application sobrement baptisée Headphones. Elle comporte plusieurs onglets différents, qu’il est nécessaire d’appréhender. La configuration peut même se révéler fastidieuse. Rien que le rendu à 360 degrés vous demandera plusieurs étapes, avec immortalisation de vos oreilles en photo et optimisation de chaque service compatible. Ce n’est pas toujours très simple, et Sony gagnerait peut-être à épurer. D’autant que l’interface en elle-même commence à faire son âge.

Les tailles d'embout des WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les tailles d’embout des WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Toujours au top pour le son

Le cap des 300 € franchi

Les WF-1000XM5 sont lancés à environ 320 €, ce qui veut dire qu’ils subissent une inflation qui leur fait franchir la barre psychologique des 300 €. Nul doute qu’ils seront vite proposés à un tarif moindre.

Pour la réduction de bruit active, Sony fait toujours confiance à un processeur dédié, couplé à plusieurs microphones. À l’usage, il demeure bluffant de voir des objets aussi petits être capables de couper les sons en provenance de l’extérieur. Néanmoins, force est de reconnaître que les WF-1000XM5 sont distancés par les QuietComfort Earbuds II de Bose, lesquels ont mis la barre très, très haut. Sur les WF-1000XM5, il est nécessaire de mettre une musique en lecture pour vraiment ressentir une différence. Entre la réduction passive et celle active, le travail d’atténuation supplémentaire n’est pas marquant (test réalisé en lisant une vidéo sur un PC, avec les écouteurs portés). En extérieur, quand il fait beaucoup de vent, la réduction de bruit a du mal à suivre. Serait-ce dû au design plus petit ? C’est possible.

Le mode transparent, lui, manque de naturel : on perçoit un souffle quand on l’enclenche, et les 20 paliers proposés tiennent plus du zèle que de l’utilité réelle. En somme, on peut désormais noter un écart entre ce que proposent Bose et Apple d’un côté, et Sony de l’autre. Sur les précédentes générations, les trois acteurs boxaient pourtant dans la même catégorie.

Les écouteurs Sony WF-1000XM5 // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Les écouteurs Sony WF-1000XM5. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Fort heureusement, les WF-1000XM5 se rattrapent par leurs qualités acoustiques. Sony reste une marque audio au savoir-faire certain, et cela se ressent quand on écoute ses playlists favorites avec les écouteurs dans les oreilles. La signature sonore demeure chaleureuse, avec un équilibre d’ensemble d’excellente tenue. La dynamique est bonne, avec de belles attaques dans le registre des graves, des aigus précis et des médiums suffisamment détaillés (même à volume élevé). Sur ce point, ils s’inscrivent vraiment dans la lignée des WF-1000XM4, avec des prestations dignes de leur positionnement haut de gamme. À noter que l’application fournit un égaliseur ultra complet, qu’on peut choisir d’activer avec des pré-réglages établis (exemple : emphase sur les basses) ou personnalisés. Mais, en toute franchise, en sortie de carton, les WF-1000XM5 séduiront la majorité des utilisatrices et utilisateurs.

Le verdict

Quand on connaît bien les écouteurs haut de gamme de Sony (ceux au nom à coucher dehors), alors on ne peut qu’applaudir la cure d’amaigrissement observée par les WF-1000XM5. Plus petits, plus légers, les derniers écouteurs de la marque nippone continuent de corriger le principal défaut de la gamme. Et, désormais, on n’aura plus peur de les porter pendant très longtemps et/ou de les emmener au sport avec soi. D’autant que le rendu sonore demeure un sacré argument.

Il est simplement dommage de constater que ce régime s’accompagne une hausse de prix et, surtout, que la réduction de bruit active est décrochée quand on la compare à celle proposée par Apple et Bose. Enfin, l’application, certes garnie de fonctionnalités, mériterait une refonte pour plus de clarté.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !