Dans trois départements, le gouvernement s’apprête à expérimenter la dématérialisation du permis de conduire dans le but de proposer une alternative numérique. En cas de contrôle, l’exemplaire physique ne sera plus obligatoire.

Au troisième trimestre 2023, les habitants du Rhône, des Hauts-de-Seine et de l’Eure-et-Loir pourront importer leur permis de conduire dans l’application France Identité, qu’ils possèdent le permis au format carte ou au format papier.

Cette information du Parisien, confirmée par le ministère de l’Intérieur depuis, vise à simplifier les démarches administratives des Français, sans pour autant remplacer les documents physiques par des pièces virtuelles. Le permis de conduire numérique sera réservé aux propriétaires d’une carte d’identité au format carte, déjà importée dans l’application France Identité (encore en test aujourd’hui).

Contrôles de police 2.0

Pourquoi dématérialiser le permis de conduire ? À la fois pour simplifier la vie des personnes qui en ont assez de transporter ce document en permanence, mais aussi pour faciliter des démarches administratives. À l’avenir, un loueur de véhicules, du moins en France, pourra vérifier l’authenticité de votre permis sans en faire de copie. La limite à ce système est que le permis virtuel ne fonctionnera qu’en France, en attendant une éventuelle harmonisation européenne.

En cas de contrôle, les policiers pourront scanner votre téléphone grâce à la technologie NFC pour accéder aux informations de votre permis, sans avoir à manipuler l’exemplaire physique (ce que l’organisme en charge du service appelle « droit à conduire »). Un système similaire à celui permis par la dématérialisation de la carte d’identité, qui fonctionne dans la même application.

Pour rassurer les Français sur ses volontés, le gouvernement insiste sur le fait que le numérique ne remplacera « jamais » la carte physique. Un engagement qui lui sera peut-être retourné dans plusieurs années, le jour où ce cas de figure se présentera, Ce qui est pratiquement certain, c’est que rien ne devrait changer à ce stade à court ou moyen terme.

La France en avance sur l’Europe, mais sans Apple et Google

En lançant le permis mobile, après avoir déjà commencé des projets semblables pour la carte d’identité et la carte vitale, le gouvernement se veut en pointe en Europe, en attendant une stratégie partagée par les autres pays membres de l’UE.

En partenariat avec plusieurs États, Apple propose d'importer ses documents officiels dans Wallet aux États-Unis. La France pourrait y avoir droit, mais n'est pas intéressée.  // Source : Apple
En partenariat avec plusieurs États, Apple propose d’importer ses documents officiels dans Wallet aux États-Unis. La France pourrait y avoir droit, mais n’est pas intéressée. // Source : Apple

Comme avec TousAntiCovid en 2020, la France fait le choix d’une stratégie « souveraine », contrairement aux États américains, qui intègrent les documents officiels de leurs résidents aux iPhone et aux smartphones Android grâce aux puces sécurisées d’Apple et Google.

La France, elle, mise sur son application propriétaire, France Identité, pour ne pas dépendre des autres. Une stratégie qui lui permet de garder le contrôle, mais qui pourrait rendre l’interopérabilité entre les différents pays compliquée. Cela étant, sur la question de l’identité numérique, toute l’Europe semble d’accord pour refuser l’alliance avec Apple et Google.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.