En parallèle de la carte nationale d’identité électronique, qui est en cours de déploiement, l’administration prépare l’arrivée d’une application mobile dédiée. Son lancement est attendu pour 2023.

Le calendrier concernant la future application d’identité numérique se précise. C’est au cours du premier trimestre 2023 que ce programme fera ses débuts en France, à la fois sur Android et iOS. C’est ce qu’a appris Le Parisien, le 12 juillet 2022. Ce projet coïncide avec la généralisation progressive de la nouvelle carte nationale d’identité électronique (CNIe).

Des tests sur Android et iOS pour France Identité

L’échéance de 2023 s’avère cohérente avec les tests en cours pour évaluer le bon fonctionnement de l’application France identité numérique sur les deux systèmes d’exploitation mobiles. Une version en bêta est déjà active côté Android et des tests limités avec des internautes ont lieu. La version bêta pour iOS doit arriver plus tard, à une date inconnue.

La version bêta pour Android est opérationnelle depuis la mi-mai 2022 et elle s’est progressivement élargie pour accueillir davantage de participants. Pour ce qui est de l’iPhone, il faudra attendre manifestement le mois de septembre. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’Apple publiera la version finale d’iOS 16, la nouvelle mouture de son OS pour smartphone.

France identité numérique
Source : France identité numérique

Cette application n’est pertinente à utiliser qu’à la condition de posséder la CNIe, de manière à établir une liaison à travers la puce NFC (Near Field Communication, ou communication en champ proche). Cela veut dire aussi que l’internaute devra être en possession d’un smartphone compatible avec le NFC. C’est la même logique que pour un paiement sans contact.

L’application servira à obtenir une déclinaison dématérialisée de la carte d’identité dans le smartphone, en puisant des informations stockées sur la puce électronique. Parmi les usages figure la possibilité de transmettre un justificatif d’identité, une preuve de sa majorité ou une procuration. L’appli est aussi attendue comme moyen pour se connecter aux sites du service public.

À long terme, l’arrivée de cette application pose la question du devenir de la carte nationale d’identité électronique. Il n’est pas question de s’en passer pour l’heure. En outre, la carte d’identité sous format actuel (ou en forme de carte de crédit pour la CNIe) reste indispensable pour certaines procédures. Mais dans quelques années, l’appli pourrait se substituer complètement à la CNI.