Après sept ans et demi sur le marché, Windows 10 va être petit à petit retiré des étals. Microsoft prévoit de ne plus vendre certaines éditions à partir de la fin janvier.

C’est un signal de plus que Microsoft passe à autre chose. Sept ans et demi après le lancement de Windows 10, décision vient d’être prise d’arrêter la vente de certaines éditions du système d’exploitation à compter du 31 janvier 2023. Cette décision, relayée par Tom’s Hardware le 20 janvier, ne concerne pour le moment que les transactions sur le site officiel de Microsoft.

Cet arrêt concerne les deux éditions les plus répandues de Windows 10 : l’édition familiale et l’édition professionnelle. Sur leur page respective, un nouvel encart prévient le public que la page d’achat disparaîtra dans quelques jours. Windows 10 Famille coûte 145 euros et Windows 10 Professionnel 259 euros. Les autres déclinaisons de Windows 10 ne sont pas évoquées.

Windows 10 reste vendu ailleurs

La décision prise par Microsoft ici ne remet pas en cause, aujourd’hui, la disponibilité des éditions Windows ailleurs. Après la date du 31 janvier 2023, il sera possible de récupérer une licence sur n’importe quel autre site marchand ou en boutique. C’est toutefois une tendance qui va s’amplifier dans les mois et les années à venir, car cet O.S. commence à sérieusement dater.

Windows 10
Parmi les OS lancés par Microsoft, Windows 10 fait partie des bons crus. // Aaron Yoo

Aujourd’hui, le support de Windows 10 est toujours actif. Le système d’exploitation est éligible aux mises à jour de sécurité jusqu’au 14 octobre 2025. Au-delà, la prise en charge de l’O.S. cessera, sauf dans des cas très particuliers, inaccessibles au grand public (pour les entreprises, Microsoft peut prévoir un support sur-mesure, mais payant, avec un surcoût année après année).

Dès 2015, Microsoft avait anticipé l’arrêt de Windows 10 à cette date. Pourtant, sept ans plus tard, l’O.S. est encore présent sur plus de deux ordinateurs sur trois. L’entreprise propose pourtant Windows 11 depuis octobre 2021, mais la bascule est encore faible — à peine 17 %. Après tout, pour beaucoup, Windows 10 donne toute satisfaction. Pourquoi changer maintenant ?


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !