Le télescope spatial Chandra, qui observe les rayons X, ne peut pas poursuivre ses activités scientifiques. Il est en panne depuis le 9 février 2022. La Nasa tente de résoudre le souci.

Les activités scientifiques de Chandra, l’observatoire spatial de rayons X, sont interrompues. La Nasa a annoncé le 14 février 2022 que son télescope était en panne depuis quelques jours. « Le mercredi 9 février 2022, les données de surveillance de routine de l’observatoire à rayons X Chandra de la Nasa ont indiqué un problème d’alimentation électrique dans la caméra à haute résolution du vaisseau », indique l’agence spatiale.

Il a donc été décidé de suspendre les opérations scientifiques de Chandra. Les quatre instruments scientifiques ont été passés en mode sans échec, pour laisser le temps aux équipes d’analyser la situation et de voir quelle serait la meilleure solution.

chandra télescope
Composants de Chandra. L’incident est survenu au niveau de l’instrument HRC. // Source : Nasa

La situation peut rappeler les pannes rencontrées par Hubble au cours de l’année 2021. Après un souci concernant l’ordinateur de bord, c’était un problème dans les communications internes du télescope qui avait été constaté. À chaque fois, les instruments restaient en bon état, ce qui était une nouvelle encourageante, mais frustrante, car Hubble était de toute façon inutilisable à des fins scientifiques. Heureusement, tout s’est bien fini pour Hubble à chaque fois.

De la même façon, la Nasa mentionne ici que Chandra lui-même fonctionne correctement. L’objectif annoncé est de reprendre les activités scientifiques « au début de la semaine prochaine » (soit la semaine du 21 février), avec un autre instrument que celui qui a rencontré un souci : le spectromètre imageur ACIS (« Advanced CCD Imaging Spectrometer »), qui sert notamment à étudier la température des sources visées.

À quoi sert l’observatoire Chandra ?

Peut-être moins connu du grand public que Hubble ou que James Webb, Chandra est pourtant un télescope spatial important. Lancé dans l’espace le 23 juillet 1999, il fait partie du programme des Grands Observatoires de la Nasa (avec Hubble, toujours fonctionnel, ainsi que Spitzer et Compton Gamma-Ray Observatory, qui sont aujourd’hui à la retraite). Chandra est spécialement conçu pour étudier les émissions de rayons X venant de régions très chaudes de l’Univers. Le télescope observe ainsi des étoiles ayant explosé, des amas de galaxies ou la matière tourbillonnant autour de trous noirs.

Pour voir ces rayons X, il était indispensable que Chandra soit un télescope spatial, car ces rayons sont absorbés par l’atmosphère de notre planète. Le télescope orbite donc autour de la Terre, jusqu’à une altitude de 139 000 kilomètres. Chandra a fêté ses 20 ans dans l’espace en 2019.