« Hubble est de retour ! » : le 7 décembre 2021, la Nasa a annoncé la bonne nouvelle. Son observatoire spatial iconique n’est plus en panne. Tous ses instruments collectent des données scientifiques.

Quelques « ouf » de soulagement ont dû être prononcés parmi les astronomes. La panne qui touchait le télescope spatial Hubble depuis fin octobre est enfin terminée, a annoncé la Nasa le 7 décembre 2021. « Hubble est de retour ! Le télescope fonctionne maintenant avec les quatre instruments actifs après que l’équipe de la Nasa a récupéré la caméra et spectromètre STIS le lundi 6 décembre », peut-on lire dans un tweet.

Plus d’un mois sans être pleinement opérationnel

Autrement dit, tous les instruments chargés de collecter des données astronomiques à bord de l’observatoire spatial sont en fonctionnement. Depuis le 1er novembre, l’équipe responsable du télescope n’a détecté aucun problème au niveau des messages de synchronisation dans ses communications internes, ce qui semblait à l’origine des difficultés rencontrées les 23 et 25 octobre. Pendant ces quelques semaines, la Nasa a tâtonné pour chercher comment remettre Hubble dans un état pleinement opérationnel.

Par mesure de prudence, l’équipe responsable du télescope au sein de la Nasa va continuer à travailler sur des modifications à apporter au logiciel du dernier instrument qui vient d’être récupéré. De cette façon, cet instrument de Hubble devrait continuer à mener des activités scientifiques, même si d’autres messages de synchronisation venaient à être perdus plus tard. Diverses mises à jour sont aussi prévues sur les instruments de Hubble dans les mois à venir.

Le retour de Hubble est une excellente nouvelle. L’observatoire iconique a déjà une longévité impressionnante, avec plus de 31 ans passés dans l’espace à révolutionner notre perception de l’Univers. Les astronomes ont bon espoir de pouvoir disposer de Hubble en même temps qu’un autre télescope spatial très attendu, le James-Webb Space Telescope (JWST) — leurs observations seront complémentaires.