La brillance de Vénus est prononcée le mardi 7 décembre 2021. La planète atteint son éclat maximal, avec une magnitude apparente de -4,7. Pourquoi est-elle si lumineuse ?

Une des voisines de la Terre atteint son éclat maximal le mardi 7 décembre 2021. La belle Vénus, surnommée « étoile du Berger » (même s’il s’agit bien d’une planète et non d’une étoile) est particulièrement brillante, avec une magnitude estimée à -4,7 ce jour-là.

Qu’est-ce que la magnitude de Vénus ?

La magnitude apparente d’un astre permet d’estimer son éclat tel qu’on le voit depuis la Terre. Il faut retenir que plus un objet est brillant dans le ciel, plus sa magnitude est petite, indique l’observatoire de Paris. Pour Vénus, la magnitude apparente est globalement estimée à -4,4 : la planète est donc plus brillante que d’habitude le 7 décembre (puisque sa magnitude est plus petite). On peut donner d’autres magnitudes apparentes, à titre de comparaison.

Objet Magnitude apparente
Soleil -26,7
Lune -12,7
Vénus -4,4
Limite de l’œil nu 6

Pourquoi Vénus est-elle si brillante en ce moment ?

Vénus est l’astre du ciel le plus brillant, après la Lune et le Soleil. Vénus est toujours proche du Soleil : ainsi, on peut l’observer soit le matin (à l’est), avant le lever du Soleil, ou le soir (à l’ouest) après son coucher. Vénus n’émet pas sa propre lumière, mais nous renvoie celle de l’étoile. Elle est couverte d’une couche de nuages clairs qui renvoie une grande partie de la lumière reçue. Ce début décembre 2021, une importante portion de Vénus est illuminée, de notre point de vue.

Comme la Lune, Vénus présente des phases (mais qu’on ne peut distinguer qu’à travers un instrument, pas à l’œil nu). De la mi-octobre à fin décembre 2021, c’est une bonne période pour observer les phases de Vénus avec un instrument, puisque la planète passe progressivement d’un quartier vers un fin croissant.

Par ailleurs, la distance entre la Terre et Vénus est faible en ce moment. Le disque apparent de Vénus est donc plus grand. La partie de Vénus éclairée, que l’on voit depuis la Terre — le croissant de Vénus — couvre sa plus grande surface dans notre ciel, d’où l’éclat si particulier de Vénus actuellement.

Vénus est bientôt en conjonction inférieure : de quoi s’agit-il ?

Entre mai 2021 et janvier 2022, Vénus est très visible dans le ciel du soir. Début janvier, la planète va passer entre nous et le Soleil : on parle alors de conjonction inférieure (phénomène qui ne peut arriver qu’à Mercure et Vénus, plus proches du Soleil que la Terre). Concrètement, dans notre ciel, la planète s’approche de plus en plus du Soleil couchant. Vénus finit donc par se perdre dans la lumière de l’étoile. Et de toute façon, on ne peut plus voir Vénus lorsqu’elle présente à la Terre sa face plongée dans la nuit.

Schéma de la position de Vénus par rapport à la Terre et le Soleil. // Source : Wikimedia/CC/Frédéric Grollier

Schéma de la position de Vénus par rapport à la Terre et le Soleil.

Source : Wikimedia/CC/Frédéric Grollier

Jusqu’à la fin du mois de décembre, Vénus reste observable à l’œil nu, dans la constellation du Sagittaire, à partir de 17h environ. Voici les horaires plus précis de sa visibilité, semaine après semaine.

Semaine Horaires
Du 6 au 12 17h – 18h40
Du 13 au 19 17h – 18h30
Du 20 au 26 17h – 18h20
Du 27 au 31 17h10 – 17h50