La Station spatiale internationale accueille un nouveau module. Il s'agit d'un laboratoire russe, polyvalent, qui remplace un ancien élément de l'ISS. L'arrimage a eu lieu dans l'après-midi du 29 juillet.

  • Quand ? Le 29 juillet, à partir de 15h29 (heure de Paris) ;
  • Où ? À 400 km d’altitude, sur la Station spatiale internationale (ISS) ;
  • Quoi ? L’arrimage à la Station spatiale internationale d’un nouveau module scientifique russe.

Quelle était la mission ?

Il s’agissait de l’épilogue de la mission commencée le 21 juillet, avec l’amarrage d’un tout nouveau module russe à la Station spatiale internationale (ISS). L’engin était parti du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, grâce à la fusée russe Proton-M, qui est spécialisée dans les charges lourdes — indispensable au regard de la masse de la nouvelle structure livrée à l’ISS : 23 tonnes.

Le module est appelé MLM (pour « Module laboratoire polyvalent ») ou Nauka (« science », en russe). Conçu sous la supervision de Roscosmos, l’agence spatiale du pays, Nauka a pris la place d’un autre module, Pirs, qui a été désarrimé de l’ISS le 26 juillet. Pirs était en place depuis septembre 2001 et comptait parmi les premiers éléments de l’ISS. C’est le premier à avoir été retiré du service actif.

Le module Nauka. // Source : Roscosmos (image recadrée)

Comme son nom l’indique, Nauka est avant tout une installation scientifique, mais pas seulement. C’est aussi une structure polyvalente, en tant que port d’amarrage, sas de sortie et zone de repos pour l’équipage. Nauka reprend les tâches dévolues à Pirs, tout en offrant des dimensions supérieures afin d’avoir plus de place (70 m3 de volume pressurisé disponible, contre 13 m3 pour Pirs) et des capacités supérieures.

Ces jours-ci, Nauka se trouvait en zone d’attente le temps que les manœuvres avec Pirs soient terminées. En clair : désorbiter le module et le cargo Progress MS-16, ou Progress 77P selon la terminologie de la Nasa, pour les désorbiter et les détruire lors de la rentrée atmosphérique — Progress était un véhicule spatial chargé de ravitailler l’ISS. Il est resté attaché à Pirs lors de cette ultime descente.

Nauka était attendu depuis très longtemps. La conception du laboratoire remonte au début des années 2000 et son déploiement est alors envisagé pour… 2007. Le projet prend toutefois un retard considérable et la date ne cesse de glisser d’une année sur l’autre. En 2013, de nouveaux déboires apparaissent et le module doit être remis en état après des avaries et des dysfonctionnements.

Quand est arrivée Nauka ?

L’arrimage du module russe à la Station spatiale internationale était prévu pour le jeudi 29 juillet 2021, dans l’après-midi. La couverture de l’évènement par la Nasa a débuté à partir de 14h30 (heure de Paris). Mais pour le rendez-vous à proprement parler, le contact entre Nauka et l’ISS a eu lieu à 15h24, selon le planning de la journée.

Où l’évènement pouvait-il être vu ?

L’agence spatiale américaine a proposé sur sa chaîne YouTube une retransmission en direct de l’arrivée module scientifique russe pour la Station spatiale internationale.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo